Assouplissements le 8 février dans les salles à manger des RPA situées en zone orange

QUÉBEC — Les résidences privées pour aînés (RPA) du Québec situées dans des régions en palier d’alerte orange seront autorisées à rouvrir leurs salles à manger à compter du 8 février prochain.  

En faisant cette annonce mercredi, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, prévient que ces résidences devront toutefois continuer d’appliquer des mesures de prévention et de contrôle des infections très strictes afin d’éviter la propagation de la COVID-19.   

Ces mesures que les RPA doivent mettre en place comprennent le respect en tout temps de la distanciation physique de deux mètres, le port du masque et le lavage des mains, non seulement à l’intérieur de la salle à manger mais aussi aux abords de la salle, en outre lors des entrées et des sorties.  

Les repas de style buffet ou comptoir à salades ne pourront être servis.   

Les RPA devront aussi mettre en place plusieurs tablées pour un même repas afin de réduire le nombre de personnes pouvant avoir accès en même temps à la salle à manger. Elles devront aussi s’assurer que les résidents ne se présentent pas en salle à manger s’ils ont des symptômes ou s’ils ont reçu des consignes d’isolement.   

La ministre Blais affirme qu’en cas d’éclosion dans le milieu, les repas en salle à manger devront être interrompus.   

Toutes les résidences privées pour aînés du Québec ont dû fermer leurs salles à manger le 17 décembre dernier. Cette mesure demeurera en vigueur pour toutes les RPA situées en palier d’alerte rouge minimalement jusqu’au 21 février prochain, inclusivement.

Laisser un commentaire