AstraZeneca: 300 000 doses administrées au Canada et aucun cas d’effets indésirables

OTTAWA — Après l’administration de 300 000 doses du vaccin AstraZeneca au Canada, Santé Canada dit n’avoir détecté aucun cas d’effets indésirables.

Le ministère fédéral de la Santé a décidé néanmoins de mettre à jour l’étiquette sur le produit pour y indiquer que des cas rares de caillots sanguins et de faible taux de plaquettes ont été signalés. 

Des cas de caillots sanguins inhabituels, 25 au total ont été rapportés au Royaume-Uni et en Europe, après l’administration de plus de 20 millions de doses de ce vaccin.

Pour ce qui est d’un cas hospitalisé en Montérégie, Dr Marc Berthiaume, directeur du Bureau de sciences médicales à Santé Canada, affirme qu’après vérification, il n’est pas lié à l’administration du vaccin.

Trois cas d’épisodes thromboemboliques ont été observés au Canada après l’administration d’une dose d’AstraZeneca. Aucun d’eux n’est lié aux effets indésirables rares détectés en Europe, soit une diminution des plaquettes et un caillot sanguin.

«Il n’y a pas de lien qui a été établi entre les cas actuellement observés au Canada et le vaccin d’AstraZeneca», a tranché le Dr Berthiaume.

Le scientifique en conclut donc que le cas en Montérégie, tout comme les deux autres, sont simplement le reflet du fait que des «effets thromboemboliques peuvent survenir de façon spontanée dans la population».

Par ailleurs, le responsable de la distribution des doses de vaccins achetées par le Canada ne s’attend à aucune perturbation des livraisons prévues dans les prochaines semaines.

«Nous suivons de près les développements qui sont en cours en Europe. On n’a aucune indication d’un problème quelconque avec le système d’exportation de l’Union européenne. Nos doses passent à travers le système d’approbation et, pour l’instant, on n’a aucune indication qu’on aura des problèmes avec nos doses», a assuré le major général Dany Fortin.

Laisser un commentaire