Atlantique: les étudiants internationaux stimulent les inscriptions

HALIFAX — L’Association des universités de l’Atlantique dit que les étudiants internationaux sont le moteur de l’augmentation des inscriptions dans de nombreuses universités de la région.

L’association représente 16 universités dans les quatre provinces de l’Atlantique et indique dans un nouveau rapport que le nombre d’étudiants internationaux à temps plein parmi ses membres a augmenté d’environ 3000 par rapport à l’année dernière, soit une hausse de 15,5 %.

Dans l’ensemble, les inscriptions universitaires à temps plein en 2022 parmi les 16 universités ont augmenté de près de 3 % comparativement à l’année dernière.

La plus forte augmentation de la population étudiante cette année a été observée à l’Université du Cap-Breton, où il y a 1560 étudiants de plus qu’en 2021, soit une augmentation de plus de 40 %.

Peter Halpin, directeur général de l’association, affirme que la région de l’Atlantique et ses universités bénéficient socialement, culturellement et économiquement de la présence d’étudiants internationaux.

Selon M. Halpin, une recherche interne de 2019 a révélé que 65 % des étudiants internationaux disent vouloir rester au Canada après avoir obtenu leur diplôme.

Cette dépêche a été rédigée avec l’aide financière des Bourses de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.