Attaque à la préfecture de police de Paris: la piste terroriste envisagée

PARIS — Les procureurs français croient que l’attaque qui a fait quatre morts jeudi à la préfecture de police de Paris était possiblement un acte terroriste.

Le bureau du procureur de Paris a annoncé vendredi que les enquêteurs qui s’intéressent à l’employé civil ayant tué trois policiers et un administrateur avec un couteau avaient découvert des éléments portant à croire que les meurtres ont peut-être été commis «en relation avec une entreprise terroriste».

Des enquêteurs ont examiné vendredi l’ordinateur et le téléphone de l’assaillant, en plus de rencontrer sa femme et des témoins.

Les responsables indiquent que l’homme de 45 ans, qui était un administrateur du service de renseignement de la police, s’était converti à l’islam il y a 18 mois. Il a été abattu par une recrue policière.

Le suspect travaillait pour la police depuis 2003 et n’avait jamais attiré l’attention. Les victimes sont trois hommes et une femme.

Les plus populaires