Attaque au camion-bélier à Toronto: la défense de Minassian devrait être expliquée

TORONTO — Le tribunal au procès d’un homme qui a tué 10 personnes alors qu’il filait à vive allure en camionnette sur un trottoir très fréquenté de Toronto devrait entendre les avocats de la défense affirmer cette semaine qu’Alek Minassian, âgé de 28 ans, doit être déclaré non criminellement responsable de ses actes.

Alek Minassian fait face à 10 chefs de meurtre au premier degré et 16 chefs de tentative de meurtre. Il a admis avoir planifié et mené l’attaque de 2018, et le juge présidant l’affaire a déclaré que le procès portera sur son état d’esprit à l’époque.

Une fois la procédure engagée mardi, les avocats de la défense devraient essayer de convaincre la juge Anne Molloy qu’Alek Minassian souffrait d’une maladie mentale qui le rendait incapable de savoir que ce qu’il avait fait le 23 avril 2018 était mal.

Daniel Brown, un avocat criminaliste de Toronto qui n’est pas impliqué dans le procès, a déclaré que dans de tels cas, le fardeau de la preuve revient à la Couronne pour prouver hors de tout doute raisonnable qu’un accusé a commis un crime.

«L’accusé doit prouver, selon la prépondérance des probabilités, qu’il est plus probable qu’improbable qu’il souffrait d’un trouble mental et que le trouble mental a eu une incidence sur ses actions à l’époque au point où il n’a vraiment pas compris que ce qu’il faisait était mal», a déclaré Daniel Brown.

«C’est une défense très difficile à mettre de l’avant. Et c’est aussi une défense vraiment rare.»

Le Dr Gary Chaimowitz, psychiatre légiste et professeur à l’Université McMaster qui n’est pas non plus impliqué dans l’affaire Minassian, mais qui a participé à plusieurs procès où une défense de non-responsabilité criminelle a été soulevée, a déclaré qu’un examen juridique est appliqué pour déterminer la responsabilité pénale.

«Vous ne devez pas comprendre la nature de vos actions ou vous devez ne pas savoir que ce que vous faites est mal, que ce soit d’un point de vue moral ou juridique», a déclaré Gary Chaimowitz.

«La grande majorité des personnes qui ne sont pas criminellement responsables souffrent de troubles psychotiques tels que la schizophrénie, le trouble bipolaire, le trouble schizo-affectif ou le trouble délirant — des personnes dont la maladie mentale les a amenées à ne plus être en contact avec la réalité.»

La clé de l’argument juridique, a expliqué Daniel Brown, est «le moment».

La défense devra montrer qu’Alek Minassian était aux prises avec un trouble mental au moment de l’attaque, a-t-il déclaré.

Alek Minassian a vécu avec le syndrome d’Asperger, appelé trouble du spectre autistique, pendant une grande partie de sa vie, selon d’anciens camarades de classe du secondaire.

On ne sait pas, cependant, quel trouble mental d’Alek Minassian serait utilisé pour sa défense de non-responsabilité criminelle.

La Couronne et l’avocat d’Alek Minassian, Boris Bytensky, ont discuté de certains aspects de l’affaire devant le tribunal au cours de la dernière année.

Alek Minassian a subi plusieurs évaluations psychiatriques ordonnées par le tribunal ainsi que des examens psychologiques, a déclaré le tribunal.

Chaque parti a ses propres experts en santé mentale qui devraient témoigner au procès, selon ce qui a déjà été entendu par le tribunal.

Ce que le public connaît de l’état d’esprit d’Alek Minassian lors des faits reprochés provient d’une interview qu’il a donnée à un détective quelques heures après l’attaque au camion-bélier.

Il a raconté à la police qu’il avait pensé à l’attaque pendant des années, mais qu’il n’avait formulé un plan qu’un mois auparavant.

Alek Minassian a affirmé à un détective qu’il était vierge et solitaire. Il a déclaré avoir trouvé une communauté accueillante en ligne avec des hommes qui détestaient les femmes et fréquentait des forums en ligne de soi-disant «incels», des hommes célibataires involontaires.

Alek Minassian a expliqué au détective la vision du monde des incels, qui soutiennent que seuls les mâles alpha, connus sous le nom de Chads, sortent avec toutes les femmes, connues sous le nom de Staceys.

Les hommes qui ne peuvent pas avoir de relations sexuelles avec des femmes, comme Alek Minassian, sont au bas de l’échelle de la société, a-t-il déclaré. Les Chads devraient être tués pour changer cet ordre mondial afin que les Stacey du monde soient forcés d’avoir des relations sexuelles avec des incels, a-t-il déclaré.

L’attaque contre des personnes au hasard serait sa forme de rétribution contre la société, a expliqué Alek Minassian au détective.

Le procès d’Alek Minassian devrait durer un mois et se fera sans jury.

Laisser un commentaire