Attaques au sabre dans le Vieux-Québec: le procès de nouveau suspendu

La COVID-19 cause de nouveau une interruption du procès du tueur au sabre Carl Girouard, accusé d’avoir tué deux personnes et blessé cinq autres, le soir de l’Halloween 2020, dans le Vieux-Québec.

Un troisième membre du jury a contracté le virus, mais étant à la fin de sa période d’isolement, il pourra revenir en salle d’audience mercredi, a indiqué le juge Richard Grenier, mardi matin. 

Deux autres jurés ont été atteints de la COVID-19 plus tôt ce mois-ci. Cette situation avait amené à la suspension des audiences pendant plusieurs jours, puisque le jury se retrouvait avec 10 membres, soit le seuil minimal pour éviter un avortement de procès.

Le procès avait repris la semaine dernière avec la présentation de la preuve de la Couronne. La défense devait à son tour, mardi, commencer à faire entendre ses premiers témoins. 

Des manifestations syndicales sont prévues mercredi aux alentours du palais de justice de Québec, a mentionné le juge Grenier, qui tentera de faire en sorte que le jury puisse accéder à l’établissement sans problème. 

«C’est la première fois que je préside un procès qui est aussi interrompu que ça», a-t-il affirmé aux jurés, les invitant à ne pas se décourager. 

Le juge Grenier a mentionné qu’une «bonne partie du travail» pourra se poursuivre à partir de mercredi et que le reste des procédures devrait se dérouler assez rapidement. 

―――

Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Meta et La Presse Canadienne pour les nouvelles