Attentats contre des mosquées en Nouvelle-Zélande: l’accusé plaide non coupable

CHRISTCHURCH, Nouvelle-Zélande — L’homme accusé d’avoir tué 51 personnes dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, a plaidé non coupable à toutes les accusations portées contre lui.

L’Australien de 28 ans a comparu vendredi devant la Haute Cour de Christchurch pour le massacre du 15 mars. Il fait face à 51 chefs de meurtre, 40 chefs de tentative de meurtre et une accusation de terrorisme.

Il a comparu par vidéoconférence alors qu’il se trouvait dans la prison à sécurité maximale d’Auckland où il est détenu.

L’accusé, vêtu d’un chandail gris, a eu un sourire moqueur lorsque son avocat a plaidé non coupable en son nom, mais n’a pas montré d’émotion pendant le reste de la comparution.

Son lien audio avait été mis en mode «muet» et il n’a pas tenté de parler.

Le juge Cameron Mander a prévu un procès de six semaines à partir de mai 2020.

Les plus populaires