Séisme sur l’île indonésienne de Java: au moins 162 morts

CIANJUR, Indonésie — Le bilan du puissant séisme qui a secoué lundi l’île indonésienne de Java s’élève pour le moment à 162 morts.

Le tremblement de terre a aussi causé des dommages matériels importants. Des sinistrés, dont certains ensanglantés, sont sortis en courant dans les rues de l’île principale de l’archipel.

Le bilan risque de s’alourdir au fur et à mesure que les régions les plus reculées seront rejointes.

Le gouverneur du Java-Occidental, Ridwan Kamil, confirme pour le moment un bilan de 162 morts.

«La majorité des victimes sont des enfants», a-t-il dit. Plusieurs d’entre eux fréquentaient les écoles publiques, avaient complété leurs classes pour la journée et suivaient des cours supplémentaires dans les écoles coraniques au moment de la catastrophe, a-t-il ajouté.

«Donc, plusieurs incidents se sont produits dans plusieurs écoles coraniques», a dit M. Kamil.

Il a dit que plus de 13 000 personnes dont les maisons ont été lourdement endommagées sont en voie d’être transférées vers des centres d’évacuation.

Des secouristes soignaient les blessés sur des couvertures et des civières à l’extérieur des hôpitaux, sur des galeries et dans des terrains de stationnement de la région de Cianjur, qui se trouve à environ trois heures de route de la capitale, Java.

Certains blessés, dont des enfants, ont eu besoin de réanimation, d’oxygène et d’intraveineuses.

Des résidants, dont certains en pleurs et tenant des enfants dans leurs bras, ont pris la fuite quand la secousse de magnitude 5,6 a secoué la région en fin d’après-midi lundi. Le séisme s’est produit à seulement dix kilomètres sous la surface et a été ressenti jusqu’à Djakarta, où des gratte-ciel ont oscillé et où des évacuations ont été ordonnées.

À Cianjur, des secouristes et des civils fouillaient les décombres à la recherche de victimes. Au moins 25 personnes étaient prisonnières des débris dans le village de Cijedil.

Des glissements de terrain ont bloqué plusieurs routes autour de Cianjur. Un pensionnat coranique, un hôpital et d’autres installations publiques ont notamment été endommagés.

Les autorités indonésiennes ont enregistré au moins 25 répliques.

L’Indonésie et ses 275 millions d’habitants sont fréquemment victimes de séismes, d’éruptions volcaniques et de tsunamis puisque l’archipel chevauche la «ceinture de feu», une série de volcans et de lignes de faille dans le bassin du Pacifique.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.