Au moins cinq arrestations lors des manifestations du 1er mai à Montréal

MONTRÉAL — À Montréal, les manifestations organisées à l’occasion de la fête des Travailleurs, le 1er mai, dont celle de la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC), ont rapidement mené à des interventions policières et des arrestations, mardi soir, en raison d’affrontements entre les manifestants et les policiers.

Trois manifestations ont eu lieu dans la ville et les autorités rapportaient au moins cinq arrestations, mais il s’agissait d’un bilan provisoire.

Les manifestants ont été arrêtés pour voies de fait sur des policiers, entrave, agression armée envers des policiers et méfaits commis sur des véhicules, a déclaré un porte-parole de la police de Montréal, Laurent Gingras.

Parmi les personnes arrêtées figurent un homme de 38 ans, un homme de 26 ans, un jeune homme de 17 ans et une femme de 21 ans.

Une première manifestation, qui a débuté au métro Parc, dans le secteur de Parc-Extension, vers 16h30, s’est déroulée dans le calme. Les participants ont circulé dans les rues avoisinantes pour ensuite revenir au métro vers 17h45, où ils se sont dispersés.

Puis, les participants de la manifestation de la CLAC se sont rassemblés au parc Lafontaine vers 18h. La police rapporte que le rassemblement s’est terminé après que des manifestants eurent lancé des «pièces pyrotechniques et des roches en direction des policiers» dès le début de la marche. Au moins trois arrestations ont été effectuées, notamment pour voies de fait sur des policiers, selon Laurent Gingras.

Les manifestants ont alors été repoussés au parc Lafontaine, mais certains ont marché en petits groupes notamment sur la rue d’Iberville, au sud de la rue Sherbrooke, pendant quelques heures après la fin de la manifestation. Il n’y avait plus aucune activité vers 22h mardi.

Puis, une troisième manifestation a débuté vers 19h au Square Philips, au centre-ville. Les manifestants se sont dirigés vers la tour de la bourse, avant de remonter vers le nord par la rue Robert-Bourassa pour marcher sur la rue Sainte-Catherine en direction du centre-ville.

Une fois à l’intersection des rues Metcalfe et Sainte-Catherine, «des agressions» ont eu lieu envers des policiers, rapporte M. Gingras.

Les forces de l’ordre ont alors repoussé les manifestants au Square Dorchester, situé au centre-ville.

Deux personnes en lien avec cette manifestation ont été arrêtées, a indiqué M. Gingras.

La police a aussi procédé, à cet endroit, à une «interpellation en vertu d’un règlement municipal» concernant un «refus d’obtempérer à un agent de la paix».

Les plus populaires