Au sommaire du mois de décembre

Le bonheur se trouve-t-il dans les petites villes ? Chose certaine, ce sont elles qui volent la vedette de notre palmarès des meilleurs endroits où s’établir au Québec. Aussi, dans ce numéro, le cancer qui ronge la science, pourquoi il faut aimer les multinationales et le boum des bières sans alcool. 

Vous n’êtes pas encore abonné ?
Abonnez-vous  !

À lire dans nos pages

EN COUVERTURE — Le palmarès des villes où il fait bon vivre
Le bonheur se trouve-t-il dans les petites villes ? Chose certaine, ce sont elles qui volent la vedette de notre palmarès des meilleurs endroits où s’établir au Québec.

Aussi dans ce numéro

Que fait l’armée canadienne en Irak ?
Près de deux ans après la chute du groupe État islamique en Irak, quelques centaines de militaires canadiens s’y trouvent toujours pour diriger la formation des soldats irakiens. Ils espèrent aider à stabiliser le fragile pays, mais leur présence est loin de faire l’unanimité.

Moi, j’aime McDonald’s
Cupide, destructrice et machiavélique, la grande entreprise ? Au contraire, affirme l’économiste américain Tyler Cowen, dont le nouveau livre se porte à la défense des multinationales.

Le cancer qui ronge la science
La compétition de plus en plus féroce entre chercheurs a donné naissance à une lucrative industrie de pseudo-publications savantes, qui menacent de corrompre les fondements mêmes de la science. Et ça pourrait avoir de graves conséquences sur nos vies.

La riposte des francos
En voulant sabrer des services chers aux Franco-Ontariens, le premier ministre Doug Ford a mis le feu au baril de poudre linguistique. Non seulement ses décisions ont mené des milliers de francophones dans la rue, mais elles ont aussi braqué les projecteurs sur la situation très précaire des minorités linguistiques partout au pays. N’en déplaise à Doug Ford et à ses semblables, les francos n’ont pas dit leur dernier mot !

Lève ton verre… sans alcool !
Créer une bière sans alcool n’est pas difficile. Ce qui l’est, c’est de le faire sans sacrifier le goût. Heureusement pour tous les chauffeurs désignés et autres abstinents, les brasseurs se sont mis à la tâche, et stimulent par le fait même un marché en pleine explosion.

Les Prix littéraires du Gouverneur général
Les lauréates des Prix littéraires du Gouverneur général nous présentent leur œuvre gagnante.

Chez nos chroniqueurs

Et bien plus encore, dont nos sections « Vie numérique », « L’entrevue », « La liste » et « Le visuel ». Vous pouvez en apprendre davantage sur tous les sujets couverts dans le numéro de décembre ici.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire