Au sommaire du numéro d’octobre

Les gagnants des Prix de l’impact social ont trouvé comment faire réellement bouger les choses au profit de tous. Aussi, un entretien avec Dominique Anglade, là où ça chauffe pour Trump et revivre après Daech.

Vous n’êtes pas encore abonné ?
Abonnez-vous  !

En couverture

10 façons de créer un monde meilleur
Les gagnants des Prix de l’impact social ont trouvé comment faire réellement bouger les choses au profit de tous. Ils sont à l’avant-garde d’un mouvement plus nécessaire que jamais.

Aussi dans ce numéro

« Il n’y aura pas de miracle »
La nouvelle chef du Parti libéral du Québec a l’habitude des défis. Celui-ci est colossal : reconstruire un parti en lambeaux en dehors de Montréal et démontrer aux électeurs qu’elle mérite de devenir première ministre en 2022.

Là où ça chauffe pour Trump
Oui, Donald Trump risque fort d’être battu par Joe Biden. Mais il peut encore espérer gagner s’il parvient à freiner sa glissade dans les États qui lui ont donné les clés de la Maison-Blanche il y a quatre ans.

Revivre après Daech
Le gouvernement du Kurdistan irakien a lancé une vaste opération pour racheter des yézidis captifs du groupe État islamique, en bonne partie des enfants. Leur séjour entre les mains de l’EI a laissé des traces qu’il est aujourd’hui difficile d’effacer.

Dans une orbite près de chez vous
Pour assurer un service Internet fiable et rapide partout sur Terre, Elon Musk, Jeff Bezos et autres entrepreneurs aux poches très profondes veulent former des constellations de milliers de satellites. Le rythme des lancements s’accélère déjà à une vitesse folle. Le ciel nous tombera-t-il sur la tête ?

Le champion québécois de Wikipédia
Le Québec est sous-représenté dans l’encyclopédie en ligne Wikipédia. Mais Simon Villeneuve, un prof de sciences de Chicoutimi, travaille là-dessus : il a contribué à 10 % de tout ce qui s’y écrit en français !

Chez nos chroniqueurs

  • Chantal Hébert revient sur la victoire d’Erin O’Toole à la chefferie du Parti conservateur et fait ses prospections sur l’avenir du parti.
  • Pierre Fortin met fin au mirage de « Liberté 55 ».
  • Philippe J. Fournier croit qu’il est temps de prendre conscience que Mars ne pourra pas être habitable.
  • Marie-France Bazzo plaide pour un retour à une gauche normale.
  • Alain Vadeboncœur souhaite une transformation de l’expertise médicale.
  • David Desjardins soutient qu’avec la pandémie, la police qui sommeille en nous s’est réveillée.
  • Mathieu Charlebois répond à nos questionnements existentiels.

Vous pouvez en apprendre davantage sur tous les sujets couverts dans notre édition d’octobre 2020.

Laisser un commentaire