Numéro «Spécial Élections»

L’équipe de L’actualité a planché sur cette édition pendant près de six mois pour livrer pas moins de 30 pages d’analyses et de reportages qui jettent un éclairage nouveau sur les élections. Aussi, les vrais chiffres du financement de l’école privée, la parité à géométrie variable et une usine qui tourne sans patron.

Photo : Antoine Bordeleau

Vous n’êtes pas encore abonné ?
Abonnez-vous ici aujourd’hui !

À lire dans nos pages :

La question est simple, la réponse est tout en nuances. Pour aider les électeurs à faire leur choix, L’actualité a passé au peigne fin les 125 circonscriptions du Québec… et a fait des découvertes surprenantes.

Aussi :

Chez nos chroniqueurs :

  • Chantal Hébert constate que le Québec est davantage spectateur que protagoniste dans le débat fédéral-provincial.
  • Pierre Fortin analyse l’évolution des dépenses et des impôts durant le dernier mandat libéral.
  • Marie-France Bazzo explique que la vieille politique est désormais derrière nous.
  • Noémi Mercier a calculé la proportion de candidates et de candidats qui se présentent dans des circonscriptions gagnées ou perdues d’avance. Les femmes ont-elles autant de chances de gagner que les hommes ? Ça dépend du parti…
  • Le Dr Alain Vadeboncœur livre son point de vue sur les défis qui attendent le prochain ministre de la Santé
  • David Desjardins se penche sur l’exercice qui consiste à rager contre les jeunes.

Et bien plus encore, dont nos sections « Décryptage », « L’entrevue », « La liste », « Le CV » et « L’essai ». Vous pouvez en apprendre davantage sur tous les sujets couverts dans le numéro d’octobre ici.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

6 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Hors sujet: Comme vous avez été en mesure de constater hier, nous avons eu un débat plutôt ennuyant . Pas de substance ou très peux. C’est celui qui jappe le plus fort. La seule personne qui avait de la retenue c’est Philippe Couillard rendons a Césars ce qui est à Césars. Manon très populaire mais malheureusement peu éloquente. Lysée a été relativement bon mais pas tout a fait Zen sans plus. Legault Ha! Legault c’est un espèce de vendeur qui se perd et nous perd dans des chiffres et des calculs et son ton !

Et pourtant 6 chroniqueurs du JDQ ont noté : 68.33% pour Couillard, 66.67% pour Massé, 75% pour Legault et 75% pour Lisée !!! En ce qui concerne Legault il a eu note de 65% de la part de Claude Villeneuve ancien collaborateur de Pauline Marois !!! En résumé Legault selon ces spécialistes de la politique a mieux perfomer que Couillard !

La démocratie devrait mieux définir le rôle et les tâches du député, du parti, du ministre et du premier ministre.