Aucun conflit majeur lors d’un défilé de la fierté hétéro à Boston

BOSTON — Un défilé de la «fierté hétéro» et une contre-manifestation ont eu lieu à Boston samedi sans qu’aucun conflit majeur ne soit signalé entre les deux groupes.

Une organisation du nom de Super Happy Fun America avait annoncé le défilé au moment où la Ville de Boston célébrait le mois de la fierté LGBTQ plus tôt cet été, affirmant que les hétérosexuels étaient une majorité opprimée.

Des contre-manifestants ont accusé ces organisateurs de promouvoir une atmosphère de violence envers la communauté LGBTQ.

Le défilé, avec des manifestants qui tenaient des pancartes sur lesquelles il était écrit «2020 Trump» et «Build The Wall», s’est déplacé à travers les principales rues du centre-ville avant de se terminer par un rassemblement, où la foule était moins nombreuse que celle des contre-manifestants derrière des barricades.

Plusieurs disputes et des bagarres ont été signalées lors du défilé et la police a procédé à plus de 30 arrestations, mais les autorités n’ont signalé aucun affrontement majeur. Quatre officiers ont été légèrement blessés lors du défilé.

Les plus populaires