Augmentation importante de la demande pour l’école à la maison en Ontario

Trois conseils scolaires de la région de Toronto ont constaté une augmentation du nombre de parents qui ont choisi, à la dernière minute, de garder leurs enfants à la maison en raison de la pandémie de COVID-19, ce qui complique la tâche déjà difficile de coordonner les cours.

Le Conseil scolaire du district de Peel, par exemple, affirme qu’il a dû repousser les cours en ligne en direct parce que 10 000 élèves se sont inscrits à l’apprentissage virtuel la semaine dernière.

Ces cours commenceront désormais le 21 septembre pour les élèves du primaire et le 22 septembre pour les élèves du secondaire — avec une semaine de retard — afin que le conseil puisse s’assurer d’avoir suffisamment de personnel pour enseigner aux 64 000 élèves qui feront maintenant l’école à la maison.

Vendredi, le Conseil scolaire du district de Halton a informé les parents que l’apprentissage en ligne débuterait mercredi plutôt que lundi en raison de la «demande récente et accrue» pour l’option de l’enseignement à distance.

Ce conseil indique qu’il doit traiter une liste d’attente «importante» pour l’école virtuelle et a conseillé aux élèves qui suivent actuellement des cours en personne de continuer à le faire, car certaines classes virtuelles sont pleines.

Le Conseil scolaire du district de Toronto a également annoncé jeudi que si les élèves de l’élémentaire qui fréquentent l’école en personne commenceront l’année scolaire de manière échelonnée mardi, mercredi et jeudi, ceux qui suivent un apprentissage en ligne — et la plupart des élèves du secondaire — commenceront jeudi.

«En raison du grand nombre de familles qui ont choisi l’école virtuelle (plus de 66 000 élèves), nous avons besoin de plus de temps pour le personnel et l’emploi du temps pour garantir une ouverture plus cohérente pour tout le personnel et les élèves», a déclaré le conseil dans une lettre aux parents sur son site Internet.

La propagation de la COVID-19 a augmenté ces dernières semaines, la province ayant signalé plus de 200 nouveaux cas de virus au cours de chacun des trois derniers jours. Toronto et la région de Peel ont été particulièrement touchées, signalant souvent des dizaines de nouveaux cas chaque jour.

Laisser un commentaire
Les plus populaires