Australie: des inondations ravagent la Nouvelle-Galles du Sud

CANBERRA, Australie — Des centaines de personnes prisonnières des eaux ont été secourues en Nouvelle-Galles du Sud, l’État le plus peuplé d’Australie, alors que des inondations ont coupé des dizaines de villes du monde, que des milliers de personnes ont été contraintes de fuir leur domicile et que des pluies sans précédent continuent à tomber sur la côte est du pays.

Environ 18 000 personnes avaient été évacuées en Nouvelle-Galles du Sud lundi. Les secouristes craignent que jusqu’à 54 000 personnes soient éventuellement chassées de chez elles, puisque la pluie doit continuer à tomber jusqu’à mercredi.

Le premier ministre Scott Morrison a déclaré au parlement que 35 communautés du nord de l’État ont été coupées du monde et que les secouristes ont procédé à plus de 700 sauvetages.

«Nous sommes reconnaissants qu’aucune vie n’ait été perdue jusqu’à présent, a-t-il dit. Mais les fondations affaiblies des édifices, des routes et des arbres posent un risque, tout comme les lignes électriques au sol et la montée du niveau de l’eau.»

Il y a un an, de vastes portions de la Nouvelle-Galles du Sud étaient incinérées par des feux de forêt sans précédent après des années de sécheresse.

Certaines des mêmes régions sont aujourd’hui englouties par des pluies qui ne tombent qu’aux 50 ou 100 ans.

La première ministre de la Nouvelle-Galles du Sud, Gladys Berejiklian, a précisé qu’une catastrophe naturelle a été proclamée dans une quarantaine de secteurs de l’État.

«Je ne me souviens pas, dans l’histoire de notre État, d’une succession aussi rapide d’événements météorologiques extrêmes en plein coeur d’une pandémie, a-t-elle dit aux journalistes. C’est une période difficile pour la Nouvelle-Galles du Sud.»

Des pluies diluviennes sont attendues au moins jusqu’à mardi dans la région Mid North Coast, qui est frappée par ses pires inondations depuis 1929.

Les communautés le long de la rivière Hawkesbury se préparent aux pires inondations depuis 1961.

Le responsable des inondations pour l’agence météorologique australienne, Justin Robinson, a dit qu’il s’agit probablement des pires inondations dont il ait été témoin en vingt ans de carrière.

– Par Rod McGuirk, The Associated Press

Laisser un commentaire