Australie: le Canada envoie 69 autres experts pour aider à combattre les feux

OTTAWA — Soixante-neuf autres Canadiens se rendent en Australie cette semaine pour aider à combattre les pires feux de brousse du pays de mémoire récente.

Le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, a déclaré que ce déploiement intervient car l’Australie a demandé plus d’aide.

Plus de 200 feux de brousse continuent de faire rage en Australie.

La Nouvelle-Galles-du-Sud et Victoria, les deux États les plus peuplés, subissent le plus gros des dégâts.

Le Centre interservices des incendies de forêt du Canada a annoncé que 27 membres du personnel de gestion des incidents partiront pour Melbourne jeudi, suivis par deux autres gestionnaires des incidents et 40 pompiers ce week-end.

Il s’agit de la sixième vague de Canadiens qui partent aider l’Australie, ce qui porte le nombre total à plus de 160 personnes.

Le premier groupe de 21 experts est parti pour l’Australie début décembre et il est revenu au Canada la semaine dernière.

La dernière vague de pompiers passera 31 jours, uniquement dans l’État de Victoria. Les groupes précédents ont été déployés dans d’autres parties du pays, notamment à Sydney.

«Nous sommes tous fiers de leurs efforts», a déclaré M. Champagne sur Twitter mardi après-midi.

Paul Schnurr, commandant des incidents au ministère des Terres et des Forêts de la Nouvelle-Écosse, a déclaré que lui et les deux autres experts de sa province qui font partie de la dernière vague sont heureux de pouvoir aider.

«L’Australie a été là pour le Canada lorsque nous en avions besoin lors de certains grands incendies, c’est formidable de pouvoir lui rendre la pareille», a-t-il déclaré dans un communiqué.

Le Centre interservices des incendies de forêt du Canada, une entité à but non lucratif établie à Winnipeg et administrée par des agences fédérales, provinciales et territoriales de gestion des incendies, a souligné dans un communiqué que les pompiers australiens ont aidé le Canada en 2015, 2017 et 2018.

L’Australie connaît une longue et meurtrière saison d’incendies de forêt qui a commencé en octobre, soit plusieurs mois plus tôt que d’habitude.

Plus de sept millions d’hectares à travers le pays ont brûlé, tuant 28 personnes, détruisant ou endommageant plus de 3000 maisons et forçant la plus grande évacuation en temps de paix de l’histoire de l’Australie.

On estime que plus d’un demi-milliard d’animaux sont morts.

La fumée à Melbourne était si mauvaise mardi que la joueuse de tennis canadienne Eugénie Bouchard a eu besoin de soins médicaux lors d’un match de qualification au tournoi de tennis de l’Open d’Australie, tandis qu’au moins un autre match a été annulé en raison de la fumée.

François-Philippe Champagne a déclaré la semaine dernière que le Canada envisagerait d’offrir toute autre forme d’assistance si nécessaire, mais que l’Australie n’avait demandé jusqu’à présent que du personnel supplémentaire.

La plupart des Canadiens qui s’y sont rendus à ce jour aident à gérer les équipes d’intervention, à superviser l’utilisation des avions et à fournir une expertise sur l’évolution des incendies.

Les États-Unis et la Nouvelle-Zélande ont également envoyé des pompiers en Australie.

Les plus populaires