Avis de grève dans 11 résidences privées pour personnes âgées

MONTRÉAL — Un avis de grève dans 11 résidences privées pour personnes âgées touchant quelque 1000 travailleurs sera transmis jeudi, a appris La Presse canadienne.

Les 11 résidences privées pour aînés touchées sont situées à Montréal, Québec, Laval, Trois-Rivières, Saguenay et Saint-Jean-sur-Richelieu.

C’est le Syndicat québécois des employés de service, affilié à la FTQ, qui déposera ces avis au Tribunal administratif du travail. Le SQEES demande d’obtenir un salaire de 15 $ l’heure à l’embauche pour ses membres, ainsi que des augmentations de 1 $ par année pour un contrat de trois ans.

Les employés touchés sont des préposés aux bénéficiaires, des employés aux cuisines, au service aux tables, à l’entretien ménager, à la réception, ainsi que des infirmières auxiliaires.

«On a des offres dérisoires, vraiment des offres indécentes. Des employeurs nous présentent des 15 cents d’augmentation. Ça fait que quand tu gagnes 12 $ ou 13 $ l’heure et que tu donnes 15 ou 20 cents d’augmentation à tes gens, là, il y a un problème. Il y en a que leur salaire a augmenté à cause de l’augmentation du salaire minimum», a dénoncé la présidente du SQEES, Sylvie Nelson, en entrevue.

Le salaire minimum a augmenté à 12,50 $ le 1er mai dernier.

Le mandat accordé en est un d’abord de trois journées de grève, les 30 et 31 mai et 1er juin, suivies d’une grève illimitée.

Mme Nelson rapporte un sentiment d’exaspération de la part de ses membres, qui prennent soin de personnes âgées. «On a eu un mandat de grève à 94 pour cent en moyenne. Les gens nous ont dit: « on en a assez; on va faire un coup de semonce ». Le but pour nos travailleurs et nos travailleuses, ce n’est pas d’aller en grève, mais d’être capable d’avoir un salaire décent et d’arriver à joindre les deux bouts.»

Services essentiels

Même s’il s’agit de résidences privées pour aînés, le Tribunal doit veiller à ce que les services essentiels soient dispensés en cas de grève. Les parties devront donc tenter de s’entendre sur les services essentiels à maintenir, sinon le Tribunal devra trancher.

«On va donner les services essentiels. Les personnes âgées et les familles n’ont pas à s’inquiéter: on ne touchera pas à la santé et à la sécurité des résidants», a assuré Mme Nelson.

Les résidences visées par l’avis de grève sont Aviva à Québec, Chartwell Château de Bordeaux à Québec, Chartwell L’Oasis Saint-Jean à Saint-Jean-sur-Richelieu, Château Beaurivage à Montréal, CHSLD Herron à Montréal, Domaine des Forges à Laval, Résidence urbaine pour aînés Le Boulevard à Montréal, le Manoir Champlain à Saguenay, le Manoir Outremont COGIR à Montréal, la Résidence Élogia (Maurice) à Montréal et la Résidence Valeo Jean XXIII à Trois-Rivières.

Le SQEES, affilié à la FTQ, aussi connu sous le nom de section locale 298, compte 25 000 membres dans l’ensemble du Québec, notamment en santé et services sociaux et dans les centres d’hébergement privés.

Dans la même catégorie
Commentaires
Laisser un commentaire