Avortement: le chef libéral de l’Île-du-Prince-Édouard réfléchit à son avenir

CHARLOTTETOWN — Le chef par intérim du Parti libéral de l’Île-du-Prince-Édouard dit réfléchir à son avenir après avoir été impliqué dans une controverse sur l’avortement.

Certains militants pro-choix se sont réunis devant l’assemblée législative de la province mardi pour réclamer la démission de Robert Mitchell, qui a participé à une marche contre l’avortement la fin de semaine dernière.

M. Mitchell affirme qu’il était présent pour recueillir de l’information.

Il a rappelé que lorsqu’il est devenu chef intérimaire plus tôt ce mois-ci après la défaite de son parti aux élections, il avait promis d’écouter tous les Prince-Édouardiens.

Il a ajouté qu’il prévoyait participer à un événement pro-choix la fin de semaine prochaine.

M. Mitchell dit avoir le soutien de son caucus, mais il souhaite s’assurer qu’il ne nuit pas au parti et à sa réputation.