Baseball en garde partagée à Montréal: Péladeau trouve l’idée intéressante

MONTRÉAL – Le chef péquiste Pierre Karl Péladeau trouve «intéressante» l’idée que Montréal héberge une équipe de baseball à temps partiel, à défaut d’en avoir une à temps plein.

Le quotidien «La Presse» révélait dans son édition de vendredi que des hommes d’affaires réfléchissent à une proposition visant à acheter la moitié des Rays de Tampa Bay dans le but de voir l’équipe jouer la moitié de ses matchs à Montréal.

Selon le quotidien, l’équipe serait ni plus ni moins qu’en «garde partagée» et jouerait la moitié de ses matchs à Tampa et l’autre moitié à Montréal.

Interrogé à ce sujet vendredi, alors qu’il était de passage à Montréal, M. Péladeau a semblé aimer l’idée.

«Du baseball à temps partiel, qu’est-ce que vous en pensez?» lui a-t-on demandé.

«J’avoue que je n’ai pas eu l’occasion de regarder ça très en détail, mais ça peut être une formule intéressante», a-t-il commenté.

Interrogé quant à l’idée d’injecter des fonds publics dans un stade de baseball à Montréal, il est demeuré vague.

«C’est difficile (à dire) parce qu’effectivement, il y a plusieurs intervenants à l’intérieur de cette situation, de cette opportunité aussi. Je pense que purement et simplement, sur des généralités, ce serait inapproprié. Il faut nécessairement rentrer dans les détails, lorsqu’on regarde tout ça, pour que tout le monde puisse avoir son propre bénéfice», a-t-il conclu.