Bell change la formule de son don dans le cadre de sa campagne «Cause pour la cause»

MONTRÉAL — Bell Canada met fin à sa pratique annuelle de donner cinq cents aux programmes de santé mentale chaque fois que quelqu’un utilise l’expression «Bell Cause pour la cause» sur les réseaux sociaux un jour précis en janvier.

Au lieu de procéder ainsi, le géant des télécommunications fera plutôt cette année un don forfaitaire de 10 millions $ aux initiatives canadiennes en santé mentale, soit plus que ce qu’il s’est engagé à donner lors de toute édition précédente de la Journée Bell Cause pour la cause.

Cette nouvelle façon de faire marque un «changement fondamental» à la campagne, a reconnu la société lundi, et vise à mettre «davantage l’accent sur les gestes concrets que nous pouvons tous poser au long de l’année pour créer des changements».

«En tant que pays, nous avons réalisé d’excellents progrès pour faire avancer la cause de la santé mentale et modifié les attitudes et les comportements à l’égard des maladies mentales. Malgré ces pas de géant, nous devons tous agir et en faire plus pour lutter contre cette crise pancanadienne de santé mentale», a affirmé le président et chef de la direction de Bell Canada et BCE, Mirko Bibic, par voie de communiqué.

«Nous sommes à un moment décisif, une période où un changement s’impose de toute urgence. C’est donc avec grand plaisir que j’annonce l’engagement de Bell à verser dix millions de dollars supplémentaires à des organismes et initiatives de santé mentale. De plus, à l’occasion de la Journée Bell Cause pour la cause, nous allons attirer l’attention sur des organismes communautaires qui contribuent à créer ces changements positifs et à faire progresser le soutien en santé mentale», a ajouté M. Bibic.

Depuis son lancement, en 2010, la campagne «Bell Cause pour la cause» a permis d’amasser plus de 129 millions $ pour des initiatives en santé mentale et de financer plus de 1400 organismes offrant du soutien et des services en santé mentale partout au Canada. Cela comprend des hôpitaux, des universités, des organismes communautaires et d’autres fournisseurs de soins et organismes de recherche.

Certaines critiques

La campagne vise également à sensibiliser et à déstigmatiser la santé mentale. En s’engageant donc à donner cinq cents chaque fois qu’un Canadien utilisait le mot-clic #BellCause sur les réseaux sociaux ou par texto, Bell voulait pousser les Canadiens à parler de leurs propres difficultés et expériences en matière de santé mentale.

L’année dernière, l’expression «Bell Cause pour la cause» a été utilisée plus de 165 millions de fois en ligne lors de la Journée Cause pour la cause, ce qui s’est traduit en un don de 8,2 millions $.

Cependant, la campagne a également été la cible de critiques. En 2021, quelques semaines seulement après la Journée Cause pour la cause, Bell Média a annoncé des centaines de suppressions d’emplois dans ses stations de télévision et de radio à travers le Canada, s’ouvrant ainsi à des critiques sur le manque perçu de préoccupation de l’entreprise concernant la santé mentale de ses propres employés.

En 2022, la culture en milieu de travail chez Bell Média a fait l’objet d’un examen minutieux à la suite de l’éviction de l’ancienne présentatrice du bulletin de nouvelles CTV National News, Lisa LaFlamme. La controverse a une fois de plus fourni des munitions aux détracteurs de Bell.

Encore du travail à faire

Bell a souligné lundi que, bien qu’elle soit fière du travail accompli par la campagne Cause pour la cause pour sensibiliser le public à la santé mentale, les problèmes de santé mentale et les troubles liés à la consommation de substances touchent toujours un Canadien sur trois.

L’entreprise souhaite que lors de la Journée Bell Cause pour la cause de cette année, le 25 janvier, l’accent soit mis sur les organisations fournissant des services et du soutien en santé mentale. La campagne multimédia s’intitulera «On doit changer ça» et mettra l’accent sur les actions que tout le monde peut entreprendre tout au long de l’année pour améliorer la santé mentale au Canada.

Entreprises dans cette dépêche: (TSX : BCE)

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.