Bénédiction Urbi et orbi: le pape condamne les attentats au Sri Lanka

VATICAN — Le pape François a condamné «la violence cruelle» des attentats survenus en ce dimanche de Pâques au Sri Lanka, qui ont fait au moins 138 morts. 

Il a dit prier pour les victimes de cette effusion de sang, ainsi que leurs proches.

Le souverain pontife a fait ces remarques à la fin de la traditionnelle bénédiction »Urbi et orbi » du haut du balcon  de la basilique Saint-Pierre. Il a dit  avoir «appris avec tristesse la nouvelle des graves attentats qui, en ce jour de Pâques, ont endeuillé ceux qui fréquentent plusieurs églises et autres lieux de réunion au Sri Lanka.»

Le pape a exprimé sa «proximité affectueuse à la communauté chrétienne touchée pendant qu’elle était recueillie et en prière».

Un peu plus tôt, le pape François a célébré la messe de Pâques devant des milliers de fidèles qui étaient rassemblés dimanche à la place Saint-Pierre, de Rome.

Le pape François a aussi souhaité la paix aux citoyens qui se trouvent dans plusieurs zones en conflit ou qui traversent des moments d’incertitude politique, citant notamment le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Soudan, l’Ukraine et le Venezuela

Les plus populaires