Biden aurait choisi un premier hispanophone comme ministre de la Santé

WASHINGTON — Le président-élu Joe Biden a choisi le procureur général de la Californie Xavier Becerra pour le poste de secrétaire à la Santé. Ce défenseur des réformes de la santé de la précédente administration de Barack Obama pilotera le lourd dossier de la pandémie de COVID-19.

Si ce choix est entériné par le Sénat, M. Becerra, âgé de 62 ans, deviendra le premier hispanophone à diriger le ministère de la Santé et des Services aux personnes qui gère un budget de 1 billion $ et emploie 80 000 personnes.

À titre de procureur général de la Californie, il avait dirigé la coalition d’État démocrate qui défendait «l’Obamacare» contre les tentatives du gouvernement de Donald Trump de l’abroger.

Il avait piloté ce dossier à la Chambre des représentants en 2009 et en 2010. À l’époque, il avait déclaré aux journalistes que les dizaines de milliers de personnes non assurées vivant dans son district du sud de la Californie le motivaient à atteindre son objectif.

Superviser la lutte à la pandémie sera la tâche la plus complexe à laquelle M. Becerra sera confronté depuis le début de sa carrière politique. D’ici la prochaine année, les États-Unis amorceront une campagne massive de vaccination, les fondations ayant été posées par le gouvernement Trump. Pour l’instant, il est impossible de prédire comment se déroulera cet exercice.

M. Becerra dit en riant qu’il est devenu l’homme ayant intenté le plus de poursuites contre le gouvernement de Donald Trump. En plus des soins de santé, ces procédures judiciaires concernaient notamment divers sujets allant de l’immigration aux politiques environnementales.

Avant de devenir le procureur général de la Californie, M. Becerra a été représentant au Congrès pendant plus d’une décennie. Il a aussi été député à l’Assemblée législative de l’État après avoir étudié à la faculté de droit de l’Université Stanford.

Sa mère est née à Jalisco, au Mexique. Elle a émigré aux États-Unis après avoir marié le père de M. Becerra.

Laisser un commentaire