Biden présente son équipe et demande d’agir face au coronavirus

WILMINGTON, Del. — Le président élu Joe Biden a réclamé mardi une intervention urgente en réponse à la pandémie de coronavirus, au moment où il présentait l’équipe qui sera appelée à relever ce défi colossal dès qu’il prendra officiellement le pouvoir en janvier.

M. Biden a énuméré trois priorités dans la lutte à la COVID-19 pendant ses 100 premiers jours au pouvoir: une demande à tous les Américains de porter un masque, un engagement à administrer 100 millions de doses du vaccin, et la promesse d’essayer de rouvrir la majorité des écoles du pays.

«Dans notre douleur collective, nous allons trouver un objectif collectif, a dit M. Biden. Contrôler la pandémie, sauver des vies et guérir en tant que nation.»

Au sommet de l’équipe Biden se trouve l’ancien représentant Xavier Becerra, que le prochain président souhaite nomme secrétaire à la Santé. M. Becerra est actuellement le procureur général de la Californie.

M. Biden s’est aussi entouré de plusieurs médecins, dont le docteur Anthony Fauci, le principal expert gouvernemental des maladies infectieuses.

L’annonce de M. Biden, mardi, a été assombrie par l’urgence de la situation. On déplore plus de 200 000 nouvelles infections et 2200 nouveaux décès chaque jour, alors que les États-Unis peinent à endiguer la propagation du virus.

Les vaccins sont attendus sous peu. Les conseillers scientifiques du gouvernement se rencontreront jeudi pour en recommander un premier, le vaccin Pfizer qui est déjà administré au Royaume-Uni.

Approuver un vaccin est une chose; l’injecter dans le bras de 350 millions d’Américains en est une autre. Le jugement de la population envers M. Biden dépendra de l’efficacité avec laquelle il s’acquittera de cette tâche gargantuesque.

Il a prévenu mardi que son équipe a déjà décelé quelques problèmes avec la campagne de vaccination de l’administration Trump. Il a aussi demandé au Congrès les fonds nécessaires pour financer la vaccination dès que les vaccins seront plus largement disponibles l’an prochain.

À part le docteur Fauci, M. Biden a choisi la docteure Rochelle Walensky comme directrice des Centers for Disease Control and Prevention, le docteur Vivek Murthy comme médecin général et la docteure Marcella Nunez-Smith pour diriger le groupe de travail responsable d’une distribution équitable des vaccins et traitements.

Laisser un commentaire