Blaine Higgs affirme que la pandémie a anéanti le surplus projeté de 92 M$

FREDERICTON — Le premier ministre du Nouveau-Brunswick affirme que la réponse à la pandémie de COVID-19 a anéanti un excédent prévu de 92,4 millions $ pour l’année à venir.

Blaine Higgs a tenu ces propos, vendredi, après une brève séance de l’Assemblée législative.

Il a fait valoir qu’en moins de trois semaines, les projections incluses dans le budget avaient été rendues pratiquement caduques.

«Les choses ont changé si rapidement et nous avons vu des perspectives tellement différentes. L’excédent a disparu. La capacité pour nous de réduire la dette est certainement, je dirais, peu probable pour le moment», a-t-il dit.

Les responsables de la santé au Nouveau-Brunswick n’ont signalé aucun nouveau cas de la COVID-19 vendredi — et ils ont indiqué que trois autres patients se sont remis de la maladie.

Le nombre total de cas confirmés dans la province est de 117, dont 83 patients qui se sont rétablis.

Cinq personnes restent à l’hôpital, dont trois aux soins intensifs.

Plus tôt dans la journée, l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick a adopté deux projets de loi pour aider la province à faire face à la pandémie de COVID-19.

Une poignée de membres, éloignés les uns des autres, se sont réunis pendant seulement 20 minutes vendredi matin pour approuver rapidement les projets de loi sans débat.

Les modifications apportées à la Loi sur les normes d’emploi visent à protéger les emplois des travailleurs mis en quarantaine ou contraints de rester à la maison pour s’occuper de leurs proches pendant la pandémie.

Des changements à la Loi sur les mesures d’urgence permettent au gouvernement d’ouvrir des garderies pour les enfants des travailleurs essentiels lorsque toutes les autres voies ont été épuisées.

Des modifications ont également été apportées afin de prolonger les délais pour diverses actions devant les tribunaux.

Le chef du Parti vert, David Coon, a également profité de l’occasion pour déposer une pétition demandant au gouvernement de fournir un service de traversier toute l’année vers l’île de Campobello.

Ailleurs dans le Canada atlantique

Les autorités sanitaires de la Nouvelle-Écosse ont confirmé qu’une quatrième personne dans la province est décédée de complications liées à la COVID-19.

La plus récente victime est une femme de 80 ans originaire du Cap-Breton.

La province compte désormais 606 cas confirmés, avec 27 cas ajoutés à la liste vendredi.

Onze personnes sont hospitalisées —cinq aux soins intensifs — et 177 ont maintenant récupéré.

Terre-Neuve-et-Labrador a signalé quatre nouveaux cas de COVID-19.

Le nombre total de cas confirmés dans la province s’élève maintenant à 256.

Les responsables de la santé disent que sept personnes restent à l’hôpital, dont trois aux soins intensifs.

L’infection virale a fait trois morts dans la province.

L’Île-du-Prince-Édouard n’a signalé aucun nouveau cas de COVID-19 vendredi, ce qui laisse le total provincial à 26 cas.

L’administratrice en chef de la santé publique, la Dre Heather Morrison, a affirmé que 23 de ces patients étaient considérés comme guéris.

Elle a salué les résultats des mesures de santé publique et a encouragé les gens à continuer de suivre les consignes.

Les plus populaires