Bloomberg dépensera au moins 100 M $ US pour aider Biden

WASHINGTON — L’ancien maire de New York, Michael Bloomberg, a promis de débourser au moins 100 millions $ US pour aider la campagne présidentielle de Joe Biden en Floride, un État crucial pour remporter l’élection.

L’aide financière de M. Bloomberg, qui arrive assez tard dans la campagne, reflète l’inquiétude que ressentent les démocrates sur la course serrée qui se dessine dans cet État prioritaire pour le président Donald Trump.

Une victoire de Joe Biden en Floride, le plus grand des États clés, pourrait empêcher Donald Trump d’obtenir les 270 votes du collège électoral qui sont nécessaires à sa réélection.

Toutefois, les républicains sont optimistes sur leurs chances de remporter l’État, soulignant les victoires de leur parti en 2018 et la participation électorale plus forte que prévu observée 2016. Ils ont investi plusieurs millions de dollars en Floride, notamment pour rejoindre la communauté latino.

La promesse d’investissement de l’ancien maire semble toutefois avoir piqué au vif le président Donald Trump.

«Je croyais que Mini Mike en avait fini avec les démocrates après avoir dépensé presque 2 milliards de dollars et avoir offert la performance la plus mauvaise et la plus maladroite de l’histoire présidentielle», a-t-il écrit sur Twitter.

«Pocahontas a mis fin à sa carrière politique à la première question, c’était FINI», a-t-il ajouté, faisant référence aux attaques que lui avait infligées la sénatrice Elizabeth Warren lors d’un débat des primaires démocrates.

«Tout ce qu’il faut» pour vaincre

M. Bloomberg avait lancé sa propre campagne à la présidence à la fin de l’année dernière parce qu’il s’inquiétait de la performance de Joe Biden. Même s’il avait dépensé presque 1 milliard $ US dans sa campagne, le milliardaire éprouvait des difficultés et a abandonné la course en mars, en appuyant presque aussitôt M. Biden.

M. Bloomberg, l’un des plus riches hommes sur la planète avec une fortune estimée à 60 milliards $, avait promis d’aider les démocrates même s’il ne gagnait pas la nomination.

Il a quitté la course présidentielle en s’engageant à dépenser «tout ce qu’il faut» pour vaincre M. Trump, et a déjà investi des millions pour soutenir les démocrates. M. Bloomberg a transféré 18 millions $ US de sa campagne présidentielle au Comité national démocrate et a transféré ses bureaux dans six États clés aux partis démocrates locaux.

L’homme d’affaires a versé 500 000 $ US à Voto Latino pour aider à inscrire les électeurs latinos, 2 millions $ US au groupe Collective Future pour aider à inscrire les électeurs afro-américains et 2 millions $ US à Swing Left, un groupe axé sur l’élection des démocrates dans les districts serrés. L’un des groupes qu’il a fondés et qu’il finance, Everytown for Gun Safety, s’est engagé à dépenser 60 millions $ US pour ce cycle électoral et M. Bloomberg lui-même a promis 60 millions $ US supplémentaires pour soutenir les démocrates à la Chambre.

Les nouvelles dépenses de Bloomberg sont destinées à stimuler les appuis de Joe Biden avant le début du vote anticipé en Floride, qui commence le 24 septembre. Un conseiller de M. Bloomberg a précisé qu’une grande partie de l’argent irait aux publicités télévisées et numériques.

Laisser un commentaire
Les plus populaires