Boris Johnson devient officiellement premier ministre britannique

LONDRES — Boris Johnson est officiellement devenu premier ministre britannique et a formé son premier cabinet.

Plus tôt mercredi, M. Johnson a quitté le palais de Buckingham après avoir été nommé par la reine Élisabeth II. Le palais a confirmé que M. Johnson avait été nommé «premier ministre et premier lord du Trésor», un autre titre du leader britannique.

Il s’est rendu au palais pour rencontrer la reine après la démission de Theresa May, qui a quitté son poste après avoir échoué à obtenir l’approbation du Parlement pour son accord de retrait de l’Union européenne.

M. Johnson s’est ensuite rendu au 10, Downing Street pour former son gouvernement. Plusieurs anciens ministres du gouvernement May ont été remerciés ou ont choisi par eux-mêmes de céder leur place.

Jeremy Hunt, le principal rival de M. Johnson dans la course à la direction du Parti conservateur, a annoncé qu’il démissionnait de son poste de ministre des Affaires étrangères. Dans une déclaration, il affirme que M. Johnson lui a offert un autre rôle, mais qu’il a décliné l’invitation.

Mis à part M. Hunt, les ministres de la Défense, de l’Éducation, du Transport et du Commerce international ont aussi tiré leur révérence.

M. Johnson a choisi Sajid Javid pour succéder à Philip Hammond comme ministre responsable des Finances et du Trésor, l’un des postes les plus prestigieux du Cabinet. La députée Priti Patel le remplacera comme ministre de l’Intérieur.

Par ailleurs, Dominic Raab devient le nouveau ministre des Affaires étrangères, tandis que Ben Wallace devient ministre de la Défense.

Michael Gove, un autre ancien rival de Boris Johnson dans la course, devient pour sa part Chancelier du duché de Lancastre, un poste important au Cabinet, mais sans portefeuille spécifique.