Boris Johnson est largement favori pour succéder à Theresa May

LONDRES — Boris Johnson a solidifié son statut de meneur dans la course au titre de premier ministre britannique en obtenant le soutien des principaux législateurs pro-Brexit.

M. Johnson promet de faire sortir le Royaume-Uni de l’Union européenne d’ici le 31 octobre, avec ou sans une entente de divorce.

Dans son édition de mardi, le «Daily Telegraph» rapporte les propos de l’ancien chef du parti Iain Duncan Smith, qui a déclaré que Boris Johnson «est le plus susceptible de respecter l’obligation de quitter l’UE» d’ici cette date.

Dix candidats se présentent pour succéder à Theresa May en tant que chef conservateur et premier ministre. Lors des votes qui commenceront jeudi, les législateurs conservateurs réduiront le nombre de candidats à deux, qui seront ensuite soumis au vote des membres du parti dans l’ensemble du pays.

Dans un sondage d’opinion effectué lundi par certains législateurs conservateurs, M. Johnson a reçu presque le double des voix de son plus proche rival.