Boris Johnson quitte l’unité des soins intensifs

LONDRES — Le premier ministre du Royaume-Uni, Boris Johnson, a quitté l’unité des soins intensifs, jeudi, où il était sous surveillance en raison de complications liées à la maladie à COVID-19.

Un porte-parole a déclaré, depuis la résidence officielle du 10 Downing Street, que Boris Johnson a pu regagner une chambre en soirée. Le premier ministre doit tout de même demeurer sous surveillance afin de s’assurer que son rétablissement se passe bien.

Le premier ministre britannique a passé trois jours à l’unité des soins intensifs parce que ses symptômes liés à la maladie à COVID-19 se sont aggravés.

Il a reçu un diagnostic positif de la maladie à coronavirus il y a deux semaines et ne ressentait au départ que de légers symptômes jusqu’à ce que son état de santé se détériore.