Bourses Facebook: deux journalistes autochtones se joignent à La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Deux journalistes autochtones joignent la salle de nouvelles de La Presse Canadienne (La PC) pour un an grâce à l’initiative de bourses de Facebook-La PC.

Le géant du monde numérique a indiqué vouloir donner plus d’espace aux voix — et aux écrits — des Autochtones dans l’espace médiatique. 

En annonçant les candidates retenues par La PC pour les deux bourses, le directeur global et chef des politiques publiques de Facebook Canada, Kevin Chan, a promis que l’entreprise va «redoubler d’efforts pour collaborer avec les communautés autochtones afin d’écouter et d’apprendre».

Constatant qu’elles sont sous-représentées dans les institutions de la société, ainsi que sur ses propres plateformes, Facebook mise notamment sur l’internet et les médias sociaux qui «permettent d’amplifier» les voix autochtones, a-t-il ajouté.

La Presse Canadienne est quant à elle responsable d’encadrer les deux boursières retenues et de diffuser sur son fil de presse les nouvelles qu’elles écrivent pour son réseau pancanadien.

L’une de ces journalistes, Clara Descurninges, a déjà rejoint le service français de la salle de nouvelles de La Presse Canadienne à Montréal. Brittany Hobson fera quant à elle partie de celle de Winnipeg au Manitoba. Elles seront toutes deux appelées à couvrir une diversité de sujets d’actualité.

Clara Descurninges est membre de la Nation huronne-wendat. Elle termine son baccalauréat en communication (journalisme) à l’UQAM et s’intéresse aux nouveaux outils et façons de raconter la nouvelle, dont le journalisme de données et le multimédia. Elle a travaillé comme journaliste pour les journaux étudiants L’Apostrophe et le Montréal Campus.

L’autre boursière, Brittany Hobson, est membre de la Première Nation de Long Plain. Journaliste et animatrice à l’occasion au Réseau de télévision des peuples autochtones (APTN), elle a réalisé deux stages auprès de la CBC et du quotidien Winnipeg Free Press. Elle a obtenu un diplôme en création littéraire et en communication de l’Université de Winnipeg. Forte de son héritage ojibway et écossais, elle se joint à l’équipe la semaine prochaine.

«Bâtir une salle de nouvelles qui reflète les expériences diversifiées et les voix de nos communautés est essentiel pour diffuser aux Canadiens des nouvelles au sujet des Canadiens. Nous sommes fiers de travailler avec Facebook pour élargir le programme de bourses en journalisme Facebook-La Presse Canadienne afin d’intégrer des postes pour des journalistes autochtones», a déclaré Malcolm Kirk, président de La Presse Canadienne.

La Presse Canadienne souligne qu’elle dispose d’une autonomie complète dans l’embauche et l’affectation de ces nouvelles journalistes. Les articles qu’elles vont rédiger comportent une mention déclarant la participation financière de Facebook, mais cette dernière ne fera aucune intervention éditoriale.

Les Bourses en journalisme Facebook- La Presse Canadienne pour les nouvelles, lancées l’automne dernier pour un an, seront renouvelées pour les trois prochaines années à compter de septembre. D’autres candidats s’ajouteront alors aux salles de nouvelles un peu partout au pays.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.