Brome-Missisquoi: Le PLQ a trouvé celle qui voudra succéder à Pierre Paradis

QUÉBEC — Les libéraux de Philippe Couillard ont déjà identifié la personne qui cherchera à succéder à Pierre Paradis dans Brome-Missisquoi.

Il s’agit d’Ingrid Marini, selon ce qu’a appris La Presse canadienne jeudi.

La candidate pressentie du PLQ est la directrice du développement des comptes corporatifs auprès de la firme de communication sans fil Orizon Mobile, présente à travers le Québec, et fonctionnant en collaboration avec Telus.

Dans le passé, elle a aussi dirigé l’Association des Townshippers.

On sait que M. Paradis, qui représente les électeurs de Brome-Missisquoi depuis 1980, ne sera pas sur les rangs cette fois-ci, même s’il ne l’a pas encore annoncé officiellement.

L’ex-ministre de l’Agriculture, âgé de 68 ans, est affligé de problèmes de santé depuis un an et demi, à la suite d’une importante commotion cérébrale, survenue en janvier 2017.

Chassé du caucus libéral ce même mois, à la suite d’allégations d’inconduite sexuelle, l’ex-ministre n’a finalement fait l’objet d’aucune accusation et réclamait depuis de revenir au bercail libéral, avant de tirer sa révérence.

Le député n’a pas remis les pieds à l’Assemblée nationale depuis son accident d’équitation l’an dernier.

Depuis janvier 2017, il faisait partie des députés indépendants.

Le premier ministre Philippe Couillard a confirmé jeudi en conférence de presse qu’il acceptait de réintégrer le vétéran dans l’équipe libérale, jusqu’au 1er octobre, date du prochain scrutin.

«M. Paradis est bienvenu dans notre caucus», a finalement tranché M. Couillard, 14 mois après la décision du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) de ne pas porter d’accusations contre le député de Brome-Missisquoi, après enquête.

Dès jeudi matin, le site web de l’Assemblée nationale avait déjà effectué le changement et présentait M. Paradis comme membre de la députation libérale.

Des sources au sein de la députation libérale indiquent que la réintégration de M. Paradis dans le caucus faisait l’unanimité au sein des troupes, «sans exception», même si certains craignaient qu’elle puisse être mal perçue par une partie de la population.

Il aura donc mis plus d’un an, à quelques jours du déclenchement de la campagne électorale, pour obtenir gain de cause.

Pierre Paradis aura réussi à conserver Brome-Missisquoi dans le giron libéral sans interruption depuis 1980.

La Coalition avenir Québec (CAQ) va cependant tenter de profiter de son départ pour prendre la circonscription. La CAQ y présente une de ses candidates-vedettes, l’ancienne patineuse de vitesse Isabelle Charest.

Les plus populaires