BRP: reprise de production lundi après un arrêt causé par une cyberattaque

VALCOURT, Qc — Certaines activités de production reprennent lundi chez le fabricant québécois de véhicules récréatifs BRP, comme prévu, après qu’il ait récemment été victime d’une cyberattaque.

L’entreprise établie à Valcourt, en Estrie, précise que les machines ont recommencé à tourner à ses sites de production de Valcourt, de Rovaniemi en Finlande, de Sturtevant aux États-Unis et de Gunskirchen en Autriche. Les activités de production devraient être pleinement opérationnelles ce mardi, le 16 août. 

BRP ajoute que les autres sites de production devraient reprendre leurs activités de façon progressive au cours de la semaine.

Avec l’aide de conseillers externes, BRP travaille à la restauration de tous les systèmes internes à partir de ses référentiels de sauvegarde. L’entreprise confirme que l’infiltration du logiciel malveillant est venue d’un fournisseur de services externe et que l’impact de la cyberattaque a été limité à ses systèmes internes.

Le fabricant québécois ajoute qu’il n’existe aucune preuve que les renseignements personnels de ses clients aient été touchés par l’attaque et que l’impact de l’incident sur la confidentialité des données devrait être limité, bien que l’enquête ne soit pas terminée. 

BRP dit avoir mis en place un plan de récupération pour minimiser les conséquences financières de la cyberattaque et ne prévoit aucun impact sur ses prévisions financières de fin d’année.

L’entreprise québécoise fabrique des motoneiges, des motomarines et des véhicules tout-terrain. Elle emploie près de 20 000 travailleurs et ses produits sont vendus dans plus de 120 pays.

Entreprise citée dans cette dépêche: BRP (TSX:DOO)

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.