Buffalo: au moins 38 morts dans la tempête de neige de la fin de semaine dernière

BUFFALO, N.Y. — Aux Etats-Unis, des membres de la Garde nationale font du porte-à-porte  jeudi à Buffalo, dans l’État de New York, qui a écopé il y a quelques jours de la tempête hivernale la plus meurtrière de la région depuis des décennies; 38 morts ont jusqu’ici été comptés dans la région.

Les autorités craignent de trouver d’autres victimes alors que la fonte de la neige facilite l’accès aux maisons et aux automobiles.

Parmi les victimes figure Carolyn Eubanks, qui utilisait une machine à oxygène et qui s’est effondrée après avoir perdu l’électricité chez elle, à Buffalo. Peu avant le drame, les ambulanciers étaient incapables de répondre aux appels d’urgence.

Le nombre de morts dépasse déjà celui du célèbre blizzard de 1977 dans la région. Les responsables locaux affirment qu’ils s’étaient préparés, mais que la tempête de la fin de semaine dernière était extraordinaire, même pour une région sujette à de puissantes tempêtes hivernales.

Entre-temps, les autorités ont permis ce jeudi la réouverture des routes et des rues à Buffalo. L’interdiction de conduire dans la deuxième ville la plus peuplée de l’État a été levée juste après minuit, selon ce qu’a annoncé le maire, Byron Brown, car des progrès significatifs ont été réalisés dans le déneigement.

Les routes de banlieue, les autoroutes principales et l’Aéroport international de Buffalo-Niagara avaient déjà rouvert.

Pour leur part, les météorologues ont émis une prévision faisant état de pluie plus tard dans la semaine alors que la neige fond à des températures approchant ou dépassant les 10 degrés Celsius. La gouverneure Kathy Hochul assure que l’État était prêt à déployer près de 800 000 sacs de sable et plus de 300 pompes et génératrices pour les efforts de réponse aux inondations, si nécessaire.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.