C.-B.: Justin Trudeau témoin lundi des ennuis de producteurs fruitiers de l’Okanagan

KELOWNA, C.-B. — Le premier ministre du Canada a eu un aperçu lundi des problèmes auxquels sont confrontés les producteurs fruitiers de la Colombie-Britannique à cause d’événements météorologiques extrêmes.

Justin Trudeau s’est arrêté aux vergers Lutz à Summerland, dans la région de l’Okanagan, où il a demandé au propriétaire des lieux, Derek Lutz, comment la chaleur et les incendies de l’an dernier et le froid des premiers mois de cette année ont affecté sa récolte de cerises.

Le premier ministre Trudeau a constaté que la chaleur de l’année dernière a réduit la taille des cerises, tandis que le temps froid et humide de cette année a rendu le fruit si charnu qu’il a fait fendre la peau.

Derek Lutz constate que la récolte est d’environ 30 % à 40 % inférieure à la normale à cause des conditions météorologiques. Il se désole aussi dit que les événements météorologiques capricieux soient de plus en plus courants.

L’arrêt du premier ministre Trudeau à Summerland a fait partie de sa tournée estivale à travers le Canada où il rencontre des travailleurs de différents secteurs, y compris des agriculteurs et des producteurs.

Il s’est également arrêté à la coopérative BC Tree Fruits, à Kelowna, où il a appris à emballer des cerises. Laurel Van Dam, vice-présidente de la coopérative, en a profité pour signaler que d’être producteur fruitier dans la vallée de l’Okanagan a été un peu difficile au cours des dernières années.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.