Calgary: enquête policière de crime haineux pour graffitis anti-asiatiques

CALGARY — La police de Calgary a ouvert une enquête pour crime haineux après que des graffitis racistes et vulgaires aient été tracés sur un mur de l’immeuble abritant le Consulat de Chine.

Un enregistrement vidéo montre trois suspects masqués et vêtus de noir inscrivant les graffitis tôt en début de journée, mercredi. Les messages ont traité de la pandémie de la COVID-19.

Des photos des suspects ont été publiées par la police dans l’espoir que le public puisse l’aider à les arrêter.

La police fait observer que depuis quelque temps, dans plusieurs régions du monde, la communauté chinoise et d’autres personnes d’origine asiatique ont fait l’objet de crimes haineux à propos de la pandémie de coronavirus.

Le constable Craig Collins de l’escouade des crimes haineux de la police de Calgary affirme que la communauté chinoise de la ville est inquiète d’une hausse récente des gestes d’hostilité.