Californie : les pompiers ralentissent un incendie près de Yosemite

JERSEYDALE, Calif. — Les pompiers ont considérablement ralenti la propagation d’un incendie qui brûle près du parc national de Yosemite, mais des milliers de résidents de communautés montagneuses étaient toujours sous le coup d’un ordre d’évacuation lundi.

Les pompiers ont réalisé de «bons progrès» face à l’incendie Oak, selon l’agence Cal Fire, qui a ajouté que les flammes étaient moins «extrêmes» qu’au cours des derniers jours.

Plus de 2500 sapeurs appuyés par des avions-citernes combattent les flammes qui ont pris naissance vendredi, près de la ville de Midpines dans le comté de Mariposa, au sud-ouest du parc.

Le feu s’est rapidement propagé dans une végétation desséchée par la pire sécheresse des dernières décennies.

Les flammes avaient incinéré près de 70 kilomètres carrés de terrain en date de lundi matin et étaient maîtrisées à 10 %. Une enquête a été ouverte pour tenter d’élucider la cause du sinistre.

Des flammes hautes de 15 mètres rugissaient vers le ciel près de la petite ville de Jerseydale, pendant que les pompiers affrontaient non seulement le feu, mais aussi le terrain difficile, la chaleur intense et la faible humidité.

Des vents légers propageaient des tisons, permettant aux flammes de se propager.

Quelque 6000 habitants pourraient être évacués de la région, au pied de la Sierra Nevada. Le gouverneur de la Californie, Gavin Newsom, a proclamé un état d’urgence dans le comté de Mariposa.

Au moins dix structures résidentielles et commerciales ont été détruites et cinq autres endommagées. Plusieurs routes étaient fermées, dont une portion de l’autoroute 40 qui mène au parc de Yosemite.

La fumée a été emporté par le vent à plus de 300 kilomêtres de là, vers le nord et vers l’ouest. Elle pourrait rjoinr=

Plus de 2600 clients de la région étaient privés d’électricité lundi.

Les pompiers maîtrisent par ailleurs maintenant à 87 % l’incendie Washburn, qui menace le parc de Yosemite depuis deux semaines et qui recouvre une vingtaine de kilomètres carrés.

La Californie est le théâtre de feux de forêt plus gros et plus mortels depuis quelques années, puisque le réchauffement planétaire a rendu l’Ouest plus chaud et plus sec depuis 30 ans. Les scientifiques préviennent que les événements météorologiques continueront à devenir plus extrêmes et les feux de forêt plus destructeurs et plus imprévisibles.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.