Campagne de vaccination contre la polio au Pakistan: 44 millions d’enfants visés

ISLAMABAD — Le Pakistan a lancé dimanche sa première campagne de vaccination de l’année, celle contre la polio, qui cible 44,2 millions d’enfants de moins de cinq ans. 

Le Pakistan et l’Afghanistan sont les deux seuls pays au monde où la poliomyélite continue de menacer la santé et le bien-être des enfants. La poliomyélite affecte le système nerveux des enfants et peut conduire à la paralysie.

Le premier ministre Shahbaz Sharif a lancé la campagne nationale en administrant des gouttes de vaccin aux enfants dans la capitale, Islamabad, affirmant que le Pakistan était malheureusement parmi les quelques pays qui souffraient encore de la maladie.

Vingt cas d’infection à la polio ont été signalés dans la région du Waziristan Nord l’année dernière, bien que la maladie ait été contenue grâce à la vaccination, a indiqué M. Sharif.

Environ 44 millions d’enfants dans 156 districts seront vaccinés. Cela comprend 22,54 millions d’enfants au Pendjab, 10,1 millions au Sindh et 7,4 millions dans la province de Khyber Pakhtunkhwa. 

Le premier ministre Sharif a déclaré que son gouvernement et d’autres intervenants, dont le milliardaire américain Bill Gates et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), contribuaient efficacement à l’éradication de la poliomyélite au Pakistan.

Il a remis des certificats de reconnaissance aux travailleurs de première ligne atteints de poliomyélite lors du lancement et a salué leurs «sacrifices inestimables». 

Des policiers sont déployés pour protéger les équipes de vaccination contre la polio puisqu’elles sont fréquemment la cible d’attaques au Pakistan. Des militants prétendent faussement que les campagnes de vaccination sont une conspiration occidentale pour stériliser les enfants.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.