Campagne électorale: 4 chefs se préparent pour le permier débat en français

OTTAWA — Quatre des chefs fédéraux vont croiser le fer, mercredi soir, lors du premier débat en français de la campagne électorale.

Justin Trudeau du Parti libéral, Andrew Scheer du Parti conservateur, Yves-François Blanchet du Bloc québécois et Jagmeet Singh du Nouveau parti démocratique s’affronteront, dès 20h, sur les ondes de TVA.

Il s’agit aussi d’un premier débat depuis le déclenchement des élections pour Justin Trudeau, puisque le chef libéral s’était absenté de l’événement organisé par le magazine Maclean’s et le réseau de télévision Citytv en début de campagne.

Les chefs passent donc la majeure partie de la journée à se préparer en vue de la joute de mercredi soir.

Justin Trudeau compte toutefois se rendre dans un gymnase de boxe montréalais où il s’entraînera avec Ali Nestor et le Parti libéral prévoit une annonce de Navdeep Bains à Toronto.

Le Parti conservateur planifie de son côté une annonce de la part du lieutenant du Québec, Alain Rayes, à Montréal.

Le chef néo-démocrate Jagmeet Singh doit aller se promener dans un marché, apparemment pour acheter des collations à son équipe de préparation.

Elizabeth May du Parti vert et Maxime Bernier du Parti populaire n’ayant pas été invités au débat, les deux chefs feront campagne dans leur circonscription.

Deux autres débats, organisés par la Commission fédérale des débats des chefs, auront lieu la semaine prochaine.

Les quatre chefs espèrent que le débat de mercredi pourra apporter un élan à leur campagne, les sondages ne montrant guère de changement dans les préférences des électeurs depuis le 11 septembre.

Les libéraux et les conservateurs demeurent au coude à coude avec chacun 34 pour cent des intentions de vote.

Les néo-démocrates restent loin derrière, légèrement devant les Verts. Sans Elizabeth May sur scène, Jagmeet Singh aura l’occasion de se vendre aux Québécois dans l’espoir de créer une nouvelle «vague orange» dans la province.