Campagne électorale, jour 22: ring de boxe et turban avant le premier débat

Les quatre chefs fédéraux se préparent à croiser le fer pour la première fois mercredi soir pour le débat «Face-à-Face» de TVA, alors qu’un sondage met les libéraux et les conservateurs à égalité.

En matinée, le chef libéral Justin Trudeau s’est entraîné à la boxe avec l’entraîneur Ali Nestor, alors que le chef néodémocrate Jagmeet Singh s’est rendu au Marché Atwater pour y acheter des collations pour son équipe de préparation de débat.

Les deux autres chefs, Andrew Scheer et Yves-François Blanchet, ont préféré faire profil bas pour se préparer au débat.

«Turban ou pas turban»

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) a dévoilé de nouvelles publicités qui seront partagées sur les réseaux sociaux et à la télévision dès mercredi.

On y voit une femme, assise sur un banc, expliquer qu’«avec ou sans turban», elle votera pour le NPD. Elle explique ensuite pourquoi le NPD est préférable à chacun des autres partis. Un parti différent est visé dans chacune des quatre publicités. Le chef Singh n’apparaît pas dans les publicités.

Questionné par des journalistes à ce sujet au Marché Atwater, M. Singh a répondu que s’il «est clair (qu’il a) un turban», il a aussi plusieurs autres valeurs qui rejoignent les Québécois comme son amour de la langue française, l’importance de l’identité, l’accès à l’avortement et le droit de mourir dans la dignité.

Après son point de presse, un homme âgé a demandé au chef néodémocrate, en anglais, pourquoi il n’enlevait pas son turban pour ressembler davantage à un «Canadien».

«Je crois que les Canadiens ont toutes sortes d’apparences. C’est la beauté du Canada», a répondu M. Singh. L’homme lui a ensuite souhaité de gagner aux prochaines élections.

Le cadre financier du Bloc

Le Bloc québécois ne propose pas de retour à l’équilibre budgétaire, mais estime pouvoir contrôler les déficits du gouvernement fédéral avec de nouvelles sources de revenus.

Le parti a dévoilé mercredi le cadre financier de sa plateforme électorale.

Il propose des déficits stables oscillant entre 12 milliards $ et 18 milliards $ chaque année, mais prévoit à terme que le déficit sera de 5,5 milliards $ de moins que le solde budgétaire du directeur parlementaire du budget.

Le cadre financier du Bloc engage 54 milliards $ en nouvelles dépenses – surtout en santé et en éducation – mais estime pouvoir les payer grâce à 59 milliards $ de nouveaux revenus générés par la lutte à l’évasion fiscale, la taxation des géants du web et en vendant le pipeline Trans Mountain.

Le rejet des eaux usées

En l’absence de son chef, c’est le lieutenant québécois de M. Scheer, Alain Rayes, qui a fait l’annonce du jour pour les conservateurs en compagnie du candidat de La Pointe-de-l’Île, Robert Coutu.

M. Rayes a rappelé qu’un gouvernement conservateur travaillerait avec les provinces et les municipalités pour empêcher le rejet d’eaux usées non traitées dans les cours d’eau.

Les conservateurs avaient poussé de hauts cris en 2015 lorsque la Ville de Montréal avait procédé au déversement de huit milliards de litres d’eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent.

M. Scheer a ensuite pris l’engagement de mettre fin à cette pratique et l’a inscrit dans son plan en environnement.

Les plus populaires