Canada: administratrices en plus grand nombre, surtout dans le secteur public

OTTAWA — La situation des femmes qui assument un rôle de direction et prennent des décisions stratégiques au sein des entreprises a légèrement progressé au Canada en 2018 par rapport à l’année précédente, notamment grâce à la contribution des entreprises publiques gouvernementales. 

Statistique Canada révèle qu’en 2018, 5128 femmes siégeaient au sein d’un conseil d’administration, ce qui représentait 18,3 % de tous les administrateurs, comparativement à 17,9 % l’année précédente.  

Les femmes représentaient en 2018 plus du tiers des membres des conseils d’administration des entreprises publiques gouvernementales, loin devant la proportion de 23 % observée dans les entreprises cotées en bourse.  

Les industries de services affichaient la plus grande représentation de femmes administratrices. La proportion de femmes dans les conseils d’administration de ces industries a augmenté de 24,3 % en 2017 à 26,5 % en 2018. À l’inverse, le secteur de la fabrication enregistrait la plus faible proportion de femmes, avec moins de 13 % en 2017 et en 2018.  

La proportion de femmes dans les conseils d’administration a été plus forte en 2018 dans les grandes entreprises que dans les plus petites. Elle a été de 19,9 % en 2018 et de 19,3 % en 2017, alors que ces proportions ont été de 18,2 % en 2018 et de 18 % en 2017 au sein des petites entreprises.   

Statistique Canada a aussi noté qu’en 2018, les femmes étaient plus susceptibles d’être membres des conseils d’administration d’entreprises contrôlées par des entités françaises (20,5 %) et par celles contrôlées par des entités canadiennes (20,2 %).

Laisser un commentaire