Canada: bonne année pour l’acériculture, notamment au Québec et au Nouveau-Brunswick

OTTAWA — Les acériculteurs canadiens ont récolté une quantité record de 17,4 millions de gallons de sirop d’érable en 2022, en hausse de 53,8 % par rapport à 2021. 

Statistique Canada explique que l’augmentation des rendements en 2022 fait suite à la production plus faible enregistrée l’année précédente en raison d’une saison des sucres écourtée par des températures printanières chaudes en 2021.

Cette année, la production totale de sirop d’érable au Québec s’est chiffrée à 15,9 millions de gallons, en hausse de 59,1 % par rapport à 2021. Il s’agit également d’une récolte record pour cette province, qui est de loin la plus grande productrice de sirop d’érable au Canada, étant à l’origine de 90 % de l’ensemble de la production du pays. 

Statistique Canada signale que les conditions printanières très favorables ont contribué à la hausse des rendements et la production acéricole accrue au Québec cette année. 

Les producteurs québécois ont pu aussi regarnir leur réserve stratégique; ils avaient dû l’utiliser en 2021 pour répondre à la demande intérieure et à la demande d’exportations. 

Pour leur part, les acériculteurs du Nouveau-Brunswick ont récolté 810 900 gallons de sirop d’érable, en hausse de 3,2 % par rapport à 2021. 

Statistique Canada explique qu’il y a eu de nouvelles entailles réalisées partout au Nouveau-Brunswick et que l’industrie acéricole de la province a été en croissance. 

En Ontario, la production a augmenté de 27,7 % pour atteindre 589 800 gallons, en partie en raison des rendements qui ont atteint des sommets historiques dans les régions du nord de la province.

Enfin, l’agence fédérale rapporte que les producteurs acéricoles canadiens ont exporté 8,5 millions de gallons de produits de l’érable durant les trois premiers trimestres de 2022, en baisse de 3,4 % par rapport aux exportations record réalisées au cours de la même période en 2021.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.