Canada en 2018: moins d’immatriculations d’auto neuves à cause de ceux à essence

OTTAWA — Le nombre total d’immatriculations de véhicules automobiles neufs au Canada s’est élevé l’année dernière à près de 1,98 million, en baisse de 2,7 pour cent par rapport au sommet atteint en 2017.

Statistique Canada signale que le nombre d’immatriculations de véhicules neufs avait augmenté chaque année depuis 2011.

Seul le nombre de nouvelles immatriculations des véhicules à essence a diminué l’année dernière. En revanche, les augmentations ont été de 152,7 pour cent pour les véhicules électriques à batterie, 85,1 pour cent pour les véhicules hybrides rechargeables et 11,1 pour cent pour les véhicules hybrides électriques.

Statistique Canada ajoute que de 2017 à 2018, le nombre d’immatriculations de véhicules à émission zéro neufs a augmenté de 115 pour cent.

En 2018, 2,2 pour cent des automobiles neuves immatriculées au Canada étaient des véhicules à émission zéro. Parmi eux, 97 pour cent ont été immatriculés dans trois provinces, soit le Québec, l’Ontario et la Colombie-Britannique.

Quant au nombre d’immatriculations de véhicules à moteur diesel neufs, il a atteint un sommet en 2014, puis a diminué chaque année par la suite avant d’augmenter de nouveau en 2018.