Canada–États-Unis–Mexique: près de 5 M $ pour la coopération environnementale

MONTRÉAL — Réunis à Mérida, vendredi, les responsables de l’environnement du Canada, du Mexique et des États-Unis ont annoncé plusieurs projets totalisant près de 5 millions $ en coopération environnementale.

Dans la ville mexicaine où se tenait la session annuelle du Conseil de la Commission de coopération environnementale (CCE), le ministre canadien de l’Environnement, Steven Guilbeault, son homologue mexicaine, María Luisa Albores González, et l’administrateur de l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis, Michael S. Regan, se sont penchés sur les enjeux environnementaux qui touchent en particulier les collectivités vulnérables et autochtones.

Le programme de subventions Justice environnementale et résilience climatique (EJ4Climate), destiné aux collectivités mal desservies et vulnérables ainsi qu’aux collectivités autochtones afin de les aider à se préparer aux effets de ces changements climatiques, se voit octroyer 2 millions $ US supplémentaires. 

De plus, un projet d’un million $ ayant pour but de renforcer la résilience des collectivités aux changements climatiques a également été mis en place. Un autre de 750 000 $ vise à favoriser les modes de production et de consommation durables en Amérique du Nord. 

D’autres annonces budgétaires concernent la foresterie durable ainsi que l’amélioration de la compréhension des pratiques et des connaissances autochtones traditionnelles ayant trait aux systèmes alimentaires.

«Une coopération étroite de nos trois pays dans le domaine de l’environnement n’a jamais eu autant d’importance. Les effets des changements climatiques, qu’il s’agisse d’inondations, d’érosion côtière, de dangereuses vagues de chaleur ou de feux de forêt, constituent une réelle menace pour notre santé, notre sûreté et notre sécurité économique», a souligné le ministre Guilbeault. 

Les membres du Conseil de la CCE étaient réunis pour leur 24e session annuelle en vertu de l’Accord Canada–États-Unis–Mexique (ACEUM) et de l’Accord de coopération environnementale (ACE).

La prochaine session se tiendra à Vancouver, l’an prochain. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.