Canada: hausse en un an du nombre de crimes haineux en 2019, à 1946

OTTAWA — La police a déclaré 1946 crimes haineux au Canada en 2019, 7 % de plus qu’un an plus tôt.  

Statistique Canada précise que mis à part un sommet de 2073 crimes haineux atteint en 2017, les chiffres déclarés par la police en 2019 ont été les plus élevés observés depuis 2009.   

Ce sont la Colombie-Britannique, l’Ontario et le Québec qui ont le plus contribué à l’augmentation nationale.   

Statistique Canada signale une hausse significative de 41 % du nombre de crimes haineux ciblant l’orientation sexuelle en 2019 par rapport à un an plus tôt. Parmi ces crimes, 88 % ciblaient la communauté gaie et lesbienne.  

En 2019, la police a déclaré 876 crimes motivés par la haine d’une race ou d’une origine ethnique, 10 % de plus qu’en 2018. Cette hausse s’explique surtout par une augmentation de 14 % de crimes haineux ciblant les Noirs et de 38 % visant les Arabes et les Asiatiques de l’Ouest. 

En revanche, les crimes haineux visant les Autochtones ont continué en 2019 de représenter une proportion relativement faible des crimes haineux déclarés par la police.   

Ceux ciblant la religion ont quant à eux reculé sous l’effet de la baisse de 20 % du nombre d’affaires ciblant la population juive, mais une hausse de 9 % du nombre d’affaires visant la population musulmane a été observée, en grande partie par le plus grand nombre de dossiers déclarés au Québec.   

Fait à noter: de 2010 à 2019, 47 % des victimes de crimes haineux violents ciblant les musulmans étaient des femmes, comparativement à 32 % de toutes les victimes de crimes haineux.   

Statistique Canada fait remarquer que les crimes motivés par la haine représentent une faible proportion de tous les crimes déclarés par la police.

Laisser un commentaire