Ce qu’on sait du vaccin à dose unique Johnson&Johnson, maintenant approuvé au Canada

TORONTO — Le Canada a ajouté vendredi un vaccin à dose unique à son arsenal contre la pandémie de COVID-19, en approuvant le produit de Johnson & Johnson, une semaine après son autorisation aux États-Unis.

Le Canada disposera maintenant de quatre vaccins approuvés par Santé Canada: ceux de Pfizer-BioNTech et de Moderna ont été approuvés en décembre, et celui d’Oxford-AstraZeneca l’a été la semaine dernière. Le Johnson & Johnson ajoute aussi de la flexibilité pour atteindre l’objectif de vacciner la majorité des Canadiens d’ici septembre.

L’Agence américaine des aliments et médicaments (FDA) a approuvé le vaccin Johnson & Johnson pour une utilisation d’urgence, il y a une semaine, le 27 février. Le Canada a déjà acheté jusqu’à 38 millions de doses de ce vaccin lors de négociations précédentes avec l’entreprise américaine, mais on ne s’attend pas à ce que les livraisons commencent avant le mois d’avril, au plus tôt.

Voici ce que nous savons actuellement de ce vaccin Johnson & Johnson:

SON EFFICACITÉ 

Les résultats d’essais cliniques de phase trois, à la fin du mois de janvier, suggéraient une réduction de 85 % des maladies graves, et aucune hospitalisation ou décès liés à la COVID-19.

Après 28 jours, dans les essais de la société aux États-Unis, le vaccin offrait une efficacité de 72 % dans la prévention des infections. Cette efficacité a chuté à 66 % en faisant une moyenne des résultats d’autres essais cliniques dans le monde, y compris une étude sud-africaine qui a pris en compte des variants plus infectieux du virus SRAS-CoV-2. La FDA indiquait le mois dernier qu’environ un mois après son administration, le vaccin était efficace à 64 % pour prévenir les infections en Afrique du Sud.

Pfizer et Moderna, de leur côté, ont montré une efficacité de 95 % dans leurs essais cliniques, mais ces vaccins ont été testés contre les souches dominantes précédentes du virus et ne tenaient pas compte des variants apparus depuis. Pfizer, Moderna et AstraZeneca n’ont enregistré eux aussi aucune hospitalisation ni décès liés à la COVID-19 dans leurs essais cliniques.

La FDA a indiqué que le vaccin Johnson & Johnson était aussi efficace peu importe l’âge, l’origine ethnique ou la comorbidité. Par contre, l’agence américaine a noté que l’efficacité semblait être plus faible (42,3 % après un mois) chez les personnes de plus de 60 ans souffrant de comorbidités telles que le diabète ou une maladie cardiaque.

SES AVANTAGES 

Il sera plus facile à distribuer: vaccin à dose unique, contrairement aux trois autres, il peut aussi être entreposé dans un réfrigérateur ordinaire — jusqu’à trois mois, selon le fabricant — et non dans un congélateur. 

Le vaccin de Pfizer nécessitait initialement des températures de stockage ultra-froides comprises entre -60° C et -80° C, mais Santé Canada a déclaré cette semaine qu’il pouvait aussi être conservé jusqu’à 14 jours dans un congélateur ordinaire. Le vaccin de Moderna peut également être conservé dans des congélateurs réguliers.

SON FONCTIONNEMENT 

Contrairement à la technologie d’ARN messager utilisée dans les produits Pfizer et Moderna, Johnson & Johnson a opté pour un vaccin «à vecteur viral non réplicatif», comme l’AstraZeneca.

On utilise comme vecteur un virus inoffensif différent du SRAS-CoV-2, qui ne peut pas se répliquer, afin de donner à nos cellules le mode d’emploi pour fabriquer la protéine de pointe du coronavirus — la fameuse «spicule». Le système immunitaire reconnaît alors la protéine et fabrique déjà des anticorps, qui nous permettraient ensuite, en cas d’infection, de repousser les attaques de ce virus portant cette protéine.

SES EFFETS SECONDAIRES

La FDA indique dans son rapport qu’aucun problème de sécurité spécifique n’avait été identifié chez les participants, indépendamment de l’âge, de l’origine ethnique ou des comorbidités.

Les effets secondaires les plus fréquemment rapportés, selon la FDA: surtout des maux de tête et de la fatigue, mais aussi, peut-être, des douleurs musculaires, des nausées ou de la fièvre.

Laisser un commentaire