CEFRIO: le téléphone intelligent de plus en plus utilisé pour accéder au web

QUÉBEC — L’appareil électronique le plus fréquemment utilisé par les adultes québécois pour accéder au web, à la maison ou ailleurs, était l’an dernier le téléphone intelligent selon les résultats d’une enquête rendue publique mercredi par le Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations (CEFRIO).

Parmi les usagers du web âgés de 18 ans et plus, 48 % des gens y avaient accès avec leur téléphone, alors que 34 % d’entre eux utilisaient plutôt l’ordinateur portable ou de table.

Le CEFRIO ajoute que le choix de l’appareil varie avec l’âge. Chez les adultes âgés de 18 à 44 ans, 74 % utilisent maintenant le plus fréquemment le téléphone intelligent pour accéder au web. Cependant, les adultes âgés de 55 ans et plus continuent d’utiliser le plus souvent l’ordinateur. Chez les 55 à 64 ans, ils sont 47 % à opter pour l’ordinateur et seulement 26 % pour le téléphone intelligent.

Ces changements sont observés dans le contexte où la proportion d’adultes québécois qui ont utilisé le web est demeurée stable: 93 % en 2019 comparativement à 95 % en 2018.

Parmi tous les appareils électroniques dont disposent les adultes, c’est le téléphone intelligent qui a connu la plus grande progression au Québec, passant de 73 % en 2018 à 77 % en 2019. Au cours des quatre dernières années, c’est d’ailleurs le téléphone intelligent qui a connu la plus forte croissance de son taux d’adoption passant de 58 % en 2016 à 77 %.

Le CEFRIO a observé que l’ordinateur portable ou de table demeurait néanmoins en 2019 l’appareil électronique dont disposaient personnellement la plus grande proportion d’adultes, 81 %, ce qui était tout de même 4 % de moins qu’en 2018.

Par ailleurs, le taux de foyers québécois abonnés à un service de télévision, que ce soit par câblodistribution ou fibre optique, est passé de 79 % en 2018 à 77 % l’année dernière dans l’ensemble de la population adulte. La baisse la plus marquée a été relevée chez les 18-24 ans et, dans une mesure un peu moindre, chez les 25-34 ans, les 35-44 ans et les 45-54 ans.

En parallèle, la popularité des services payants pour visionner des films ou des séries sur le web a continué d’augmenter. De 40 % des foyers connectés québécois en 2016, ce taux a bondi à 57 % l’an dernier. 

En 2019, Netflix a été de loin le service d’abonnement le plus populaire au Québec avec 42 % des foyers branchés qui sont abonnés à ce service suivi de Club Illico avec 17 %.

 

Les plus populaires