CES 2023: dix innovations technologiques qui se démarquent

LAS VEGAS — Des voitures électriques aux bateaux en passant par les téléviseurs sans fil et les plus récents téléphones et les plus récentes tablettes, il y avait de tout pour tous les goûts au salon CES, la semaine dernière à Las Vegas.

Certaines innovations visent à régler des problèmes réels et importants, mais d’autres cherchent simplement à vous divertir. Il y a aussi celles qui sont tout simplement un peu bizarres.

Des journalistes de l’Associated Press ont exploré le gigantesque salon à la recherche des innovations technologiques les plus excitantes, les plus intéressantes et les plus inhabituelles.

Voici ce qui a retenu notre attention.

LA MANIÈRE LA PLUS AMUSANTE D’ALLER TRAVAILLER

Les journalistes se sont bien amusés avec les patins à roues alignées électriques et téléguidés de l’entreprise en démarrage française AtmosGear.

La pile a une autonomie de 32 kilomètres, selon le fondateur Mohamed Soliman, qui espère que les consommateurs verront ces patins comme une alternative viable aux vélos ou aux trottinettes électriques.

Un sac porté à la taille contient la pile et les fils reliés aux patins. Ces derniers peuvent aussi être utilisés comme des patins normaux, quand la pile a besoin d’être rechargée ou que l’utilisateur veut faire un peu d’exercice.

Offerts à un coût de 500 $ US, les patins sont disponibles en précommande. La compagnie a reçu des commandes pour 150 paires et souhaite en vendre 200 avant de lancer la production.

LA TECHNOLOGIE POUR FAIRE LA FÊTE

Un appareil portatif présenté par la firme sud-coréenne Prinker permet d’appliquer des tatouages temporaires rapidement et facilement.

L’appareil utilise de l’encre de qualité cosmétique et une bibliothèque de milliers de dessins. On peut aussi dessiner notre propre œuvre avec l’application de la compagnie. Il suffit ensuite de placer l’appareil là où on veut le tatouage.

Les tatouages résistent à l’eau, mais peuvent être effacés avec du savon.

Le modèle de luxe coûte 279 $ US et un modèle plus modeste 229 $ US. Les cartouches d’encre coûtent 119 $ US et permettent de réaliser un millier de tatouages.

Un accessoire permet de colorer temporairement les cheveux.

UNE TECHNOLOGIE DE CUISINE À FAIRE RÊVER

GE Profile a présenté un mélangeur intelligent qui permet de peser les ingrédients directement dans le bol, pendant que vous travaillez.

Le mélangeur est aussi muni d’un capteur automatique qui peut détecter les changements de texture et de viscosité, et ajuster la vitesse en conséquence. Il s’éteint automatiquement pour éviter de surmélanger.

Son système de commandes vocales permet de l’utiliser sans devoir se laver les mains.

Le mélangeur coûte 999,95 $ US et est seulement offert chez Crate & Barrel.

DE LA TECHNO POUR VOS PARENTS

Bird Buddy a présenté une mangeoire pour animaux intelligente qui prend des photos de ceux qui viennent s’y nourrir.

L’entreprise en démarrage dit que sa technologie d’intelligence artificielle peut reconnaître plus de 1000 espèces d’oiseaux. Les utilisateurs peuvent discuter et échanger par le biais d’une application.

Le projet a vu le jour sur Kickstarter en 2020. Les premières mangeoires ont été expédiées en septembre, et tout l’inventaire de 100 000 mangeoires aurait trouvé preneur. La mangeoire de base coûte 199 $ US.

DE LA TECHNO POUR VOS ENFANTS

Voici Dog-E, le chien robotisé excité.

Présenté par le fabricant de jouets WowWee, Dog-E offre plus d’un million de combinaisons possibles de lumières, de sons et de traits de personnalité.

Dog-E est une toile vierge au début et développe sa personnalité au fur et à mesure de sa configuration.

Le jouet est relié à une application. Il est muni de capteurs audio pour entendre, de capteurs tactiles sur son corps, et d’une queue qui peut être programmée pour afficher des icônes et des messages lumineux quand il l’agite.

Jessica Kalichman, de WowWee, dit que c’est une bonne option pour ceux qui n’ont pas le temps d’avoir un vrai chien ou encore pour ceux qui sont allergiques.

WowWee croit que Dog-E sera disponible en magasin dès le mois de septembre, à un coût de 79 $ US.

DE LA TECHNO POUR LE BIEN

Savoir à quel moment un avocat est parfaitement mûr peut sembler peu important, mais l’entreprise néerlandaise en démarrage OneThird pense que ça pourrait aider à combattre le gaspillage alimentaire.

L’entreprise a présenté un «scanneur» d’avocats à l’intention des supermarchés qui est présentement testé au Canada. L’appareil peut apparemment détecter si un avocat est encore ferme ou prêt à être consommé.

OneThird collabore déjà avec les producteurs, les distributeurs et d’autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement pour prédire la durée de vie sur les étalages des avocats, des tomates, des fraises et des bleuets, et elle travaille à ajouter d’autres produits.

L’ONU estime que près du tiers de toute la nourriture produite mondialement finit à la poubelle. Réduire ce gaspillage réduirait du fait même les émanations de méthane dans les dépotoirs.

DE LA TECHNO POUR LES ANIMAUX

Vous êtes-vous déjà demandé ce que votre chien vous dirait s’il pouvait vous parler?

FluentPet répond (partiellement) à la question avec des boutons que votre animal, selon la compagnie, peut apprendre à toucher s’il a faim, s’il veut aller dehors ou s’il veut jouer.

Les boutons sont placés sur un tapis de plastique hexagonal. Plusieurs tapis peuvent être reliés les uns aux autres pour former une plus grande collection de boutons.

La compagnie a profité du CES pour lancer FluentPet Connect, une nouvelle application qui informe le maître que son chien vient d’appuyer sur un bouton et analyse l’utilisation faite des boutons.

La trousse de démarrage comprend un tapis, un haut-parleur et six boutons pour 159,95 $ US.

DE LA TECHNO POUR RENDRE VOTRE PROCHAIN APPEL VIDÉO POUR EXCITANT

Vous en avez assez des mêmes vieilles visioconférences? Zero Distance arrive à votre secours.

L’appareil Wehead de la compagnie donne aux participants à une visioconférence l’impression que tous les participants sont dans la même pièce.

L’appareil ressemble aux instruments d’un optométriste, mais avec des écrans. Le participant à distance semble être présent en trois dimensions, et la machine bouge avec eux quand ils regardent autour d’eux ou hochent de la tête.

La Wehead est compatible avec les webcaméras normales ou les caméras des téléphones intelligents. Elle coûte 1555 $ US, et la version pro 4555 $ US.

LA TECHNO QU’ON AURAIT LE PLUS VOULU RAMENER À LA MAISON

La firme japonaise Yukai Engineering affirme que son oreiller peut aider les utilisateurs à se détendre en reproduisant le rythme de la respiration.

Doux et moelleux, l’oreiller se gonfle, se dégonfle et vibre pendant que vous le tenez contre vous. Le principe est que vous respirerez plus lentement et plus profondément au fur et à mesure que votre respiration se synchronisera avec le mouvement de l’oreiller.

Le produit découle de travaux effectués à l’Université de Tokyo.

La version présentée au CES était un prototype. L’entreprise est à la recherche de partenaires et espère lancer la production cette année.

MEILLEURE VEDETTE SUR PLACE

La chanteuse et danseuse Paula Abdul est venue présenter Idol Eyes, des lunettes de soleil dont les branches connectées par Bluetooth jouent de la musique.

La durée de vie de la pile est de cinq heures et les lunettes coûtent 199 $ US. Elles permettent aussi de répondre aux appels téléphoniques.

Les lunettes sont offertes en sept couleurs.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.