Champagne souhaite un renforcement de la cybersécurité des pays du G7

OTTAWA — Le ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, François-Philippe Champagne propose que les pays du G7 établissent un groupe rapide d’intervention de cybersécurité pour améliorer la résilience contre des attaques.

Au cours d’une réunion à Düsseldorf, en Allemagne, les ministres responsables du numérique du G7 ont convenu de regrouper leur expertise pour repousser des cyberagresseurs et protéger les infrastructures cruciales des technologues numériques.

M. Champagne dit que la cybersécurité était au centre des discussions.

Le vice-premier ministre et ministre de la Transformation numérique de l’Ukraine, Mykhailo Fedorov, a participé à la réunion de façon virtuelle. Selon le ministre canadien, cette présence a renforcé la volonté du G7 à aider l’Ukraine toujours aux prises avec l’envahisseur russe.

M. Champagne a souligné que les discussions ont tourné autour des leçons à être tirées des événements en Ukraine et des mésaventures d’autres pays ayant subi des cyberattaques.

Il a ajouté qu’un groupe d’intervention numérique aiderait à mieux préparer le Canada et ses alliés contre d’éventuelles cyberattaques, aujourd’hui et demain.

La Russie a été accusée d’avoir lancé des cyberattaques à l’étranger et de mener des campagnes de désinformation depuis le début de l’invasion de l’Ukraine.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.