Charl Schwartzel prend les commandes du premier tournoi du circuit de golf LIV

ST ALBANS, Royaume-Uni — De loin, on aurait pu croire à un défilé militaire accompagné d’un bruit de trompettes donnant un style royal à cette occasion. Ce n’était toutefois pas le prolongement des célébrations du jubilé de la reine Elizabeth II, mais bien le lancement du nouveau circuit de golf financé par l’Arabie saoudite, qui tentait d’apporter un faux sentiment royal à la rébellion qui divise le sport.

Sur le parcours situé à l’extérieur de Londres, un groupe de musiciens était là pour annoncer l’arrivée de Dustin Johnson et Phil Mickelson, deux vedettes de la PGA qui tentent de potentiellement empocher des centaines de millions de dollars au sein du circuit LIV.

Il n’y avait aucun signe du soutien du fonds saoudien sur le parcours du club de golf Centurion, ni aucune image d’un commanditaire.

Mickelson a remis une carte de 69 (moins-1) pour égaler Johnson au septième échelon. Charl Schwartzel s’est hissé en tête au terme de la première ronde après avoir bouclé le parcours en 65 coups.

Schwartzel, le champion du Tournoi des Maîtres en 2011, détient une avance d’un coup devant son compatriote sud-africain Hennie du Plessis (66). Scott Vincent et Phachara Khongwatmai ont tous deux joué 67 pour partager la troisième place.

Le circuit LIV organise des tournois réduits de 54 trous échelonnés sur trois jours et les joueurs amorcent leur journée sur des trous différents. Les golfeurs sont divisés en 12 équipes avec des logos très visibles et des noms fougueux.

Les trois meilleures équipes se partagent cinq millions $US en plus de la bourse de 20 millions $ par événement, qui est partagée individuellement entre les golfeurs.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.