Chefferie du Bloc: probablement pas avant 2017, dit le leader intérimaire

TROIS-RIVIÈRES, Qc – La course à la direction du Bloc québécois ne sera probablement pas lancée avant 2017.

C’est ce qu’a déclaré à La Presse Canadienne le chef intérimaire Rhéal Fortin, alors que se déroulera samedi à Trois-Rivières, le conseil général de la formation.

M. Fortin signale que cette course à la succession de Gilles Duceppe n’est pas à l’ordre du jour du conseil général. Il précise toutefois que les militants se pencheront sur le plan d’action pour les quatre prochaines années, et que la chefferie du parti sera évidemment discutée.

Rhéal Fortin souligne que c’est le Bureau national qui devra éventuellement proposer une date pour l’élection d’un nouveau chef.

Le Bloc fera également samedi un post-mortem de la dernière campagne électorale. La question du financement sera aussi soulevée, puisque, dorénavant, les partis politiques devront se fier presque uniquement au financement populaire, conformément aux nouvelles règles fédérales.

Rhéal Fortin croit plus que jamais en la pertinence du Bloc à Ottawa. Il rappelle que la position du Québec est souvent contraire au reste du Canada, donnant en exemple les dossiers du pipeline d’Énergie-Est, de la lutte contre l’État islamique, et de l’aide médicale à mourir. M. Fortin estime qu’il faut continuer à défendre les valeurs québécoises à la Chambre des communes.