Chefferie: la mort de la reine oblige le Parti conservateur à réajuster ses plans

OTTAWA — Le décès de la reine incite le Parti conservateur du Canada (PCC) à repenser sa façon d’annoncer l’identité de son prochain chef.

Le parti avait prévu de procéder à l’annonce lors d’un événement à Ottawa samedi, mais la mort de la monarque signifie maintenant que le pays sera en deuil pendant cette période.

Le président du comité d’organisation des élections à la direction du parti a déclaré dans un communiqué que le parti respecterait les protocoles entourant sa mort.

Ian Brodie a indiqué que le comité «envisage une manière appropriée et respectueuse» d’annoncer les résultats de la course et fournira une mise à jour tôt vendredi.

Le parti a déjà réservé un espace dans un centre de congrès au centre-ville d’Ottawa, a vendu des billets au coût de 150 $ et a prévu une série de conférenciers pour l’événement, dont l’ancien ministre et jadis aspirant à la direction du parti, Peter Mackay.

Les bonzes du parti, les députés conservateurs et l’entourage de chacun des candidats en lice ont tous fait des plans pour se rendre à Ottawa ce week-end.

Jeudi, le parti a également commencé à mettre plus de 400 000 bulletins de vote dans des machines servant à comptabiliser les appuis afin de se préparer à l’annonce des résultats attendue samedi.

C’est la deuxième fois que le dévoilement d’un nouveau chef du Parti conservateur nécessite des ajustements. En 2020, la course qui a mené au couronnement de l’ancien chef Erin O’Toole a dû être suspendue en raison de la pandémie de COVID-19, forçant les candidats à renoncer aux rassemblements en personne et aux bains de foule, même le jour de l’annonce des résultats.

Cette semaine, le parti se réjouissait de la participation massive de 418 000 membres ayant transmis leur bulletin de vote sur un total de 678 700 membres habiles à voter.

D’après les conservateurs ces nombres seraient des records en politique canadienne et démontreraient que le vent souffle dans les voiles du parti.

Le député Pierre Poilievre a déclaré plus tôt que son équipe de campagne avait vendu plus de 300 000 cartes de membre, ce qui laisse croire qu’il serait le favori de la course.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.